Les avatars 3D s'invitent dans les intranets

"Les univers virtuels immersifs comme Second Life et les avatars 3D sont une source de valeur ajoutée pour les entreprises qui commencent à les introduire dans leurs intranets", a annoncé Gilbert Réveillon, expert en stratégie chez Laser © Benchmark Group

La montée en puissance des investissements dans les univers virtuels 3D immersifs traduisent un fort potentiel de création de valeur pour les organisations.

A l'image des blogs, des wikis ou encore des réseaux sociaux, les univers virtuels permettent aux intranets de gagner en interactivité et de véhiculer plus efficacement des informations. A condition toutefois de ne pas foncer tête baissée.

"Alors que l'on observe de plus en plus souvent que les réseaux virtuels prennent le pas sur les communautés de travail traditionnelles, le principal challenge auquel sont confrontées les entreprises est de se montrer capable de bien positionner le curseur entre le virtuel et le réel pour gagner en efficacité", a prévenu Gilbert Réveillon (Laser).

Suggestions de contenus