Le micropaiement, nouveau cheval de bataille de Nokia

L'Ovi Store compte à peine 5 000 applications en ligne contre plus de 70 000 pour l'App Store. © Nokia

A l'instar de ses concurrents (RIM, Apple...), Nokia a lancé au printemps dernier son propre service de téléchargement d'applications en ligne. En plus de ce service, Nokia Ovi propose également Ovi Mail (messagerie) ou encore Ovi Maps (cartographie).

Bien que l'objectif de proposer plus de 10 000 applications trois mois après le lancement n'a pas été atteint, le nombre d'utilisateurs semble satisfaire Nokia. Fin août, le constructeur finlandais a ainsi annoncé avoir franchi le cap des 54 millions d'utilisateurs de ses services Ovi.

Autre stratégie de diversification prometteuse : les services financiers mobiles. Visant en priorité les utilisateurs de mobiles des pays émergents, Nokia Money permettra d'utiliser son mobile pour payer des factures, réaliser des transferts d'argent... Preuve qu'il prend cet axe de développement au sérieux, Nokia a investi 70 millions de dollars dans le fournisseur de solutions de paiement électronique Obopay.

Suggestions de contenus