Bertrand Diard (Talend) "Nous complétons notre offre Open Source par l'acquisition d'une solution propriétaire"

L'éditeur de solutions d'intégration de données Open Source étend son offre vers la gestion de données de référence. Une suite logique et cohérente.

JDN Solutions. Vous reprenez l'activité de gestion de référentiels de données d'Amalto Technologies. Quelle est la philosophie de cette opération ?

Bertrand Diard. Talend a démarré son activité dans le domaine de l'intégration de données entre les principales applications du système d'information : gestion de la relation clients, facturation, application delivery... Nous avons ensuite adjoint à cette première couche une brique de gestion de la qualité des données. Elle permet d'effectuer des actions de contrôle et de nettoyage des informations, éliminer les doublons notamment. Cette deuxième partie a donné lieu à un développement interne.

La suite logique de la démarche consistait à nous orienter vers le Master Data Management [ndlr : MDM] qui consiste à assurer la gestion des données de référence du système d'information. A travers cette méthode, l'idée est de s'assurer que les concepts de clients, comptes, factures... soient compris de manière équivalente par toutes les applications du SI. Le MDM est une notion de plus en plus abordée par nos clients. Sans compter que le cabinet Gartner anticipe pour ce marché des croissances de 30% par an.

Cette fois, vous avez choisi d'acquérir un offre plutôt que de développer l'application vous même. Qui plus est, il s'agit d'un logiciel de MDM sous licence propriétaire. Pourquoi être allé dans ce sens ?

En début d'année, nous avons étudié les deux possibilités. A savoir, le développement d'une nouvelle offre en partant de rien, ou l'acquisition d'une technologie existante. Dans la foulée de notre dernière levée de fonds de 9,3 millions d'euros réalisée en janvier dernier, nous avons retenu la seconde possibilité. Nous avons prospecté sur le marché, et rencontré les dirigeants d'Amalto. Leur solution de MDM nous a paru puissante. La technologie sous-jacente est de plus assez proche de notre propre infrastructure, puisqu'elle s'appuie sur Java et Eclipse.

"Nous allons passer l'offre de MDM d'Amalto sous licence Open Source"

Il est vrai que la solution acquise auprès d'Amalto est sous licence propriétaire. Il est assez rare de voir une technologie de ce type acquise par un éditeur Open Source. Dans le passé, on se souvient du rachat de Metametrix par Red Hat qui, en termes d'ampleur, est comparable à cette opération. Mais je n'en vois pas d'autres.

Nous prévoyons d'intégrer la solution d'Amalto à la notre d'ici le début de l'année prochaine. Nous la passerons également sous licence Open Source. Les clients ayant déployé la solution de MDM propriétaire d'origine continueront à être maintenus par Amalto, mais cette offre ne sera plus commercialisée. 

Quels sont les appels d'offres que vous avez pu gagner jusqu'ici face aux grands éditeurs propriétaires de l'intégration de données ?

Nous en avons gagné un certain nombre face à Informatica, Tibco, IBM et Orchestra Networks. Il s'agit des acteurs de l'intégration de données propriétaire que nous considérons comme nos principaux concurrents.

Face à Informatica, nous avons par exemple remporté un appel d'offres pour un projet significatif chez Sofinco. Nous avons gagné face à IBM pour un projet chez SFR, et face à Oracle pour le laboratoire Eurofins Scientific.

Bertrand Diard est directeur général et co-fondateur de Talend.

Annonces Google