Nec supprime 20 000 postes

Le groupe japonais qui emploie 150 000 personnes dans le monde a annoncé son intention de supprimer 20 000 postes, dont 12 000 sur le seul territoire japonais. Comme d'autres entreprises nipponnes, Nec endure une baisse de ses commandes, ce qui a déjà contraint le groupe à réviser ses estimations financières pour l'exercice 2008-2009.

Nec s'attend ainsi désormais pour la période à un déficit net annuel de 2,4 milliards d'euros. Une perte qui oblige l'entreprise à se réorganiser, notamment en se désengageant du marché des composants pour écrans à cristaux liquides.

Annonces Google