Arrêt de travail de 7 jours chez Microsoft

1 000 salariés de Microsoft en contrat temporaire ont été priés de ne pas se présenter à leur poste pour 7 jours. Le même régime, pour 2 jours, a été imposé aux salariés de certains partenaires du géant américain. Cette période chômée ne sera évidemment pas payée par la firme de Redmond. La raison invoquée par Microsoft est une compression de certains budgets avant la clôture de l'exercice fiscal au 30 juin. Ces contrats seront reportés et non supprimés.

Autour du même sujet

Arrêt de travail de 7 jours chez Microsoft
Arrêt de travail de 7 jours chez Microsoft

1 000 salariés de Microsoft en contrat temporaire ont été priés de ne pas se présenter à leur poste pour 7 jours. Le même régime, pour 2 jours, a été imposé aux salariés de certains partenaires du géant américain. Cette période chômée ne sera...