Microsoft coopère avec l'Europe

Ce 31 juillet, Microsoft s'est plié, dans les délais impartis, à la demande de la Commission Européenne en lui adressant les documents techniques réclamés. Les services de la concurrence européens se sont empressés de se mettre au travail pour les étudier en détail. Le 12 juillet dernier, l'Europe avait infligé au groupe une amende de 280,5 millions d'euros (correspondant à une astreinte de 1,5 millions d'euros par jour depuis le 15 décembre 2005) pour n'avoir pas fourni à ses concurrents les documentations permettant l'interopérabilité avec ses produits. Malgré les efforts constatés, si Microsoft persiste dans son comportement anticoncurrentiel, l'astreinte pourrait doubler.

Autour du même sujet

Microsoft coopère avec l'Europe
Microsoft coopère avec l'Europe

Ce 31 juillet, Microsoft s'est plié, dans les délais impartis, à la demande de la Commission Européenne en lui adressant les documents techniques réclamés. Les services de la concurrence européens se sont empressés de se mettre au travail pour les...