L'ex-patron de WorldCom perd en appel

Bernie Ebbers, l'ancien patron de l'opérateur américain WorldCom vient de perdre son procès en appel. Les 3 juges chargés du dossier ont confirmé le verdict de mars 2005 condamnant Ebbers à 25 ans de prison. En ligne de mire : la falsification des comptes du groupe, pour un montant total de 11 milliards de dollars. Des faits qui avaient conduit en 2002 à la plus importante faillite de toute l'histoire des Etats-Unis. 20 000 salariés s'étaient alors retrouvés privés d'emploi et les pertes accumulées des actionnaires s'étaient élevées à 180 milliards de dollars. Vendu à Verizon, l'opérateur renaissait de ses cendres en 2004 sous le nom de MCI.

Autour du même sujet

Annonces Google