Bug Windows : Prevx revient sur ses accusations

En début de semaine, PrevX, un spécialiste de la sécurité informatique, accusait les correctifs hebdomadaires de Microsoft de provoquer des problèmes sérieux sur les systèmes d'exploitation Windows (lire l'article du 01/12/2009 «Microsoft publie un patch tuesday instable»). Microsoft a vigoureusement réagi, indiquant que les correctifs incriminés n'étaient pas responsables de problèmes. Depuis, PrevX est revenu sur ses accusations, mettant hors de cause Microsoft. Les bugs proviendraient d'un malware, et pas du tout des correctifs incriminés.

Bug Windows : Prevx revient sur ses accusations
Bug Windows : Prevx revient sur ses accusations

En début de semaine, PrevX, un spécialiste de la sécurité informatique, accusait les correctifs hebdomadaires de Microsoft de provoquer des problèmes sérieux sur les systèmes d'exploitation Windows (lire l'article du 01/12/2009 «Microsoft...