Ubuntu 11.10 : cap vers le Cloud

Coté serveur, Ubuntu 11.10 mise sur la suite Open Source OpenStack permettant de bâtir son Cloud. Côté client, la nouvelle version majeure propose une boutique d'applications et un service de stockage en ligne.

La distribution Linux Ubuntu vient d'annoncer la disponibilité de sa nouvelle version majeure. Développée sous le nom de code "Ocelot onirique", la dernière version serveur de Canonical apporte de nouvelles fonctionnalités pour la construction d'infrastructures et de plateformes Cloud. Comme annoncé, Canonical se rapproche pour cela d'OpenStack, la solution poussée par la Nasa et RackSpace, et s'éloigne donc ainsi d'Eucalyptus, solution pourtant supportée à long terme par la précédente version serveur Ubuntu. Canonical a d'ailleurs annoncé que la combinaison Ubutu-Eucalyptus avait permis de bâtir 12 000 cloud privés. A  noter enfin que l'hyperviseur Xen figure de nouveau dans le système d'exploitation aux côtés de KVM.

Parmi les principales nouveautés de la nouvelle version client : une boutique d'applications en ligne, Ubuntu Software Center, qui proposera à la fois des solutions Open Source et propriétaires. Par ailleurs, un nouveau service en ligne proposant 5 GB d'espace de stockage, Ubuntu One, permet d'accéder et d'utiliser des données depuis un PC ou un terminal Android ou iOS. Ubuntu 11.10 inclut également en standard une fonctionnalité de backup et une mise à jour complète de Gnome 3. Thunderbird de Mozilla devient aussi le client mail par défaut d'Ubuntu.

Ubuntu 11.10 : cap vers le Cloud
Ubuntu 11.10 : cap vers le Cloud

La distribution Linux Ubuntu vient d'annoncer la disponibilité de sa nouvelle version majeure. Développée sous le nom de code "Ocelot onirique", la dernière version serveur de Canonical apporte de nouvelles fonctionnalités pour la construction...