Prenez les manettes de la nouvelle Search Console

Prenez les manettes de la nouvelle Search Console Tableau de bord, filtres, gestion d'erreurs... L'environnement pour webmaster et SEO fait peau neuve. Tour d'horizon de ses principales nouveautés.

Parmi la panoplie d'outils que les consultants en référencement utilisent, la Search Console (anciennement appelée Google Webmaster Tools) est un indispensable. Depuis plusieurs mois, Google nous tient en haleine avec la promesse d'une toute nouvelle version de l'outil. Celle-ci est enfin disponible. 

Historiquement, la Search Console fournit des informations sur le référencement naturel d'un site comme les termes qui ont mené les internautes à une page ainsi que les liens internes ou encore le nombre d'impressions, de clics, le CTR. Elle permet également de vérifier la bonne indexation d'un site Internet, et met en évidence les erreurs lors du passage des robots de Google. Enfin, elle permet de consulter l'apparence d'un site dans les pages de résultats du moteur de recherche (données structurées, format AMP…). La Search Console est donc un outil puissant pour suivre l'état de santé général d'un site. Cependant, elle présentait des limitations. Par exemple, on ne pouvait pas obtenir de données datant de plus de trois mois dans l'analyse des recherches. Ces courtes périodes rendaient compliquées les comparaisons d'une année sur l'autre notamment.

Google s'est donc mis en tête de proposer une version plus évoluée de la Search Console. Celle-ci est proposée à tous les utilisateurs depuis janvier 2018. Google a indiqué que l'ancienne version cohabiterait encore avec la nouvelle pour un temps indéterminé en vue de laisser le temps à ses clients de migrer de l'une à l'autre. Découvrons maintenant quelles sont les principales évolutions de ce nouvel opus.

Nouveau tableau de bord

Dès l'arrivée sur le nouveau tableau de bord (renommé État), on retrouve trois blocs :

  • Performances,
  • Couverture de l'index,
  • Améliorations.

De quoi avoir une vision beaucoup plus claire et précise de la santé globale de son site web. Par exemple, dans l'ancienne version, pour consulter les améliorations recommandées par Google, il était nécessaire de se rendre dans l'onglet "Apparence dans les résultats de recherches".

Rapport de performances

La nouvelle Search Console permet désormais de récupérer des données jusqu'à seize mois dans le passé, contre trois mois avec l'ancienne version. Il est également possible de filtrer les analyses de recherches sur plusieurs périodes : 7 jours, 28 jours, 6 mois, 12 mois, ou sur une durée personnalisée. On peut aussi effectuer des comparaisons avec une période précédente ou encore d'une année sur l'autre. La Search Console se rapproche ainsi un peu plus de Google Analytics en proposant beaucoup plus d'informations sur le site et les recherches qui lui sont liées.

La nouvelle Search Console permet de comparer les analyses de recherche sur deux périodes. © JDN / capture

Autre ajout : la possibilité de filtrer les données par type de recherches. Ainsi, on peut facilement séparer les médias du reste du site et bénéficier d'informations complètes sur la pertinence des images et vidéos. 

On retrouve enfin la possibilité de consulter et comparer les impressions, clics, CTR et positions moyennes par requêtes, pages, pays ou encore en fonction des appareils utilisés par les internautes qui consultent le site. L'avantage est toujours de mieux cibler les pages les plus performantes d'un site et de pouvoir identifier celles dont les chiffres sont au plus bas.

Couverture de l'index

La nouvelle version de la Search Console permet d'avoir une meilleure vision de la couverture de l'index de Google avec un affichage des pages indexées, des avertissements et problèmes éventuels ainsi que des pages qui ont été exclues avec une précision du ou des motifs de l'exclusion. Aussi lorsque l'on clique sur une URL exclue, Google propose plusieurs options : Tester le blocage par robots.txt, Explorer comme Google, Afficher sous forme de résultat de recherche, Envoyer pour indexation.

La nouvelle version de la Search Console permet d'avoir une meilleure vision de la couverture de l'index de Google avec un affichage des pages indexées. © JDN / Capture

Une fois le correctif mis en œuvre, il est possible de cliquer sur un bouton dédié qui informe Google. Les URL corrigées et envoyées pour une nouvelle indexation seront traitées en priorité pour permettre au site de repartir sur de bons rails le plus rapidement possible. La nouvelle version de la Search Console permet en outre de suivre ces correctifs et notamment les nouvelles indexations réalisées dans la foulée sur le moteur de recherche. Concernant l'utilisation des sitemap, un filtre a été ajouté pour extraire une liste d'URL déterminée depuis le sitemap et de gérer les correctifs à apporter plus rapidement et simplement.

Format AMP

Google a ajouté deux nouvelles fonctionnalités liées au format AMP. La première consiste à améliorer la correction des erreurs dans le code des pages AMP en permettant un test immédiat des correctifs appliqués. Une fois l'erreur traitée, il faudra informer Google en cliquant sur le bouton "Valider le correctif" et dans le cas où le problème persiste, le webmaster recevra instantanément une notification. Seconde nouveauté concernant AMP : l'apparition d'un "journal de validation". Il permet d'ajouter des commentaires aux côtés des listes d'URLs corrigées afin de garder une trace des correctifs apportés.

Autres nouveautés 

Avec cette nouvelle version, il est désormais possible de partager via un lien les rapports de la Search Console au sein d'une équipe. Un bouton a été ajouté en haut des rapports afin d'améliorer le traitement collaboratif des problèmes relevés par la Search Console. Ce partage pourra être clôturé une fois la solution trouvée. Un système de notifications a aussi été intégré. Lorsque Google détecte une erreur, un problème sur un site, il envoie désormais immédiatement un mail au webmaster.

Au-delà de ces nouvelles possibilités, la nouvelle Search Console introduit un design modernisé et revisité qui la rend plus attractive.

A lire aussi

Google / Référencement naturel

Annonces Google