Google toujours allié de la censure en Chine

Trois ans après le lancement d'une version de son moteur de recherche pour l'empire du milieu, Google demeure l'allié du pouvoir chinois, et semble toujours prendre en compte scrupuleusement les demandes de censure en provenance du gouvernement. Dernier exemple en date : du 3 au 11 juin dernier, à l'occasion du 20e anniversaire du soulèvement des étudiants de la place Tiananmen, le moteur a bloqué l'ensemble des requêtes portant sur cette thématique lancées sur Google.cn. Et ce sans effectuer d'arbitrage entre des réponses qui pourraient être jugées plus ou moins politiquement correctes. L'ensemble des recherches intégrant l'expression "place Tiananmen" ont ainsi étaient bloquées le temps d'une semaine.

Google / Moteur de recherche

Annonces Google