Il y a 5 ans : Apple précisait sa stratégie à destination des grands groupes

Toutes les semaines, retour sur un événement marquant de l'actualité de l'industrie informatique & télécoms d'il y a 5 ans.

Apple avait profité de la conférence annuelle MacWorld 2004 pour faire le point sur sa stratégie produit à destination du monde des entreprises.

Réaffirmant d'emblée son attachement au secteur de la création graphique, l'éditeur avait cherché à mettre en avant sa capacité à répondre aux enjeux informatiques des grands groupes à tous les étages des systèmes d'information.

L'éditeur avait notamment insisté sur les nouvelles fonctions de consultation de documents disponibles dans la dernière version de son OS (baptisée Panther). Des dispositifs touchant principalement à la navigation et à la recherche au sein du système de fichiers. Il avait également mis l'accent sur l'amélioration des mécanismes de partage d'environnements entre utilisateurs.

Mac OS X totalisait alors plus de 9 millions d'utilisateurs dans le monde. Fort de cette nouvelle édition, "nous espérons franchir le cap des 10 millions de machines dès la fin du premier trimestre 2004, soit 40% de notre base installée", avait  indiqué lors de la conférence Philip Schiller, vice-président en charge du marketing produit chez Apple. Pour développer son parc, l'éditeur comptait d'abord renforcer sa présence dans le champs des arts graphiques. Une stratégie qui devait passer par une intensification des travaux visant à assurer le portage de nouveaux outils de PAO.

Mais Apple entendait également se poser comme un fournisseur d'infrastructure logicielle multi-usages, avec comme cible privilégiée les grandes entreprises. Sur ce point, le groupe mettait notamment en avant les performances d'exécution de son serveur Xserve (G5). Un produit qui, en lien avec Mac OS X (côté terminal client), était conçu pour jouer le rôle d'une plate-forme départementale. Il est d'ailleurs livré avec divers applicatifs serveurs Apple (systèmes de messagerie, de fichiers et serveur Web).

Pour compléter cette gamme d'outils de travail horizontaux, l'éditeur mettait en oeuvre une politique de partenariats technologiques avec divers acteurs du marché. Sur MacWorld, plusieurs accords avaient été dévoilés en ce sens. Au programme des annonces réalisées dans ce domaine figuraient notamment le portage de la base de données Oracle10g ou encore l'intégration des solutions de grappe de Mathematica et de Voltaire. Une palette de briques qui avait pour but de renforcer la position de la société sur le créneau des entrepôts de données et des systèmes de calcul.

Cinq ans après, force est de constater que l'éditeur n'a pas su s'imposer sur ce terrain, restant cantonné aux domaines du graphisme et de la gestion documentaire.

 

Et aussi, du 6 au 13 janvier 2004

Devoteam absorbe les filiales de services de Colt Telecom

Le 22 décembre 2003, Devoteam annonçait le rachat des filiales de services informatiques du groupe Colt Telecom : Apogée communications et Asthéa ingénierie. Les activités de ces deux sociétés, dans le domaine de la sécurité et du pilotage d'infrastructures informatiques renforcent la position de Devoteam et en particulier sur la cible des grands comptes.

Cegetel et Télécom Développement fusionnent

L'information est parue au Journal officiel le 31 décembre 2003. La SNCF, propriétaire de 50,01% de Télécom Développement, obtenait 35% du nouveau groupe. Un prix plancher a été fixé, à 232 millions d'euros.

Babel Technologies fusionne avec Elan Speech

Le nombre d'acteurs sur le marché des technologies de la parole se réduisait encore avec la fusion annoncée de Babel Technologies jusque là spécialiste belge du traitement de la voix et Elan Speech, fournisseur toulousain de solutions de synthèse de la parole. En réunissant leurs activités, les deux sociétés se plaçaient sur les talons de l'éditeur américain Scan Soft, numéro un sur le marché européen.

Annonces Google