Les premiers modèles de PC équipés de Windows 7 annoncés pour octobre 2009

Microsoft vient d'effectuer des annonces en vue de la sortie de Windows 7, son futur système d'exploitation, sans évoquer de date de sortie. Mais une fuite chez Acer permet d'en savoir un peu plus.

Microsoft vient d'effectuer plusieurs annonces au sujet de Windows 7, son futur système d'exploitation, déjà en phase de test, et partiellement dévoilé au public sous forme de version bêta. Mais c'est véritablement Acer qui lui vole la vedette ! Bobby Watkins, responsable Royaume-Uni du constructeur vient en effet d'annoncer que certains des modèles d'Acer seraient équipés et commercialisés avec Windows 7 à partir du 23 octobre prochain.

Microsoft assurait encore au cours d'une conférence de presse jeudi dernier que la sortie du produit devait se faire au début de l'année 2010. Microsoft précise simplement aujourd'hui que les entreprises comme les grands comptes auront accès a Windows 7 avant le grand public.

La date officielle du lancement du produit n'est donc pas connue, mais Microsoft a tout de même annoncé que le temps des bêtas était révolu. Cette première phase cède sa place désormais à celle de la RC (Release Candidate), disponible à partir du 5 mai pour le grand public.

Cette nouvelle version, qui n'est toujours pas la version définitive et commerciale, résulte des retours des utilisateurs de la version bêta, plus de 500 000 en six semaines, assure Microsoft. Elle doit également permettre aux partenaires de Microsoft (éditeurs et constructeurs de matériels) de tester la compatibilité de leurs produits sur le nouveau système d'exploitation.

Faire fonctionner des applications pour Windows XP sur Windows 7

Et parmi les améliorations et nouveautés citées par Microsoft, on trouve le mode Windows XP, en version bêta, qui doit permettre de faire fonctionner des applications fonctionnant sous Windows XP sur Windows 7. Cette fonctionnalité est basée sur Windows Virtual PC, et se destine essentiellement aux PME. Microsoft annonce que cet outil sera disponible sur les versions Windows 7 Professionnel et Windows 7 Édition Intégrale.

Côté professionnel, on note l'arrivée de Direct Access, qui permet de connecter les appareils mobiles via Internet sans nécessiter de connexion VPN. Microsoft assure que le niveau de sécurité est au rendez-vous. BitLocker, déjà présent sous Microsoft Vista, est lui amélioré. Autre amélioration, des retouches ont été effectuées au niveau de la barre des tâches, des Jump Lists et de la recherche.

Ces nouveautés devraient être accessibles sur des plates-formes matérielles relativement légères. Microsoft a en effet dévoilé la configuration minimale qui sera nécessaire pour faire tourner Windows 7. Le processeur recommandé est d'une puissance de 1 GHz, la mémoire vive de 1 Go, l'espace libre sur le disque de 16 Go, et une carte graphique compatible DirectX 9 avec un pilote Windows Display Driver Model sera également nécessaire.

Pour terminer, Microsoft France a tenu à présenter un site Internet (compatible-windows7.com), qui doit permettre de diffuser des informations concernant la compatibilité de Windows 7 avec les produits des partenaires Microsoft. L'objectif est d'éviter les déconvenues des entreprises et des particuliers, qui en adoptant Windows Vista, le système d'exploitation précédent, s'étaient heurtés à des problèmes de compatibilités insolubles.

Marc Jalabert, directeur marketing de Microsoft France détaille : "C'est une initiative totalement nouvelle. Avant, nous renvoyons les utilisateurs vers l'éditeur en cas de non compatibilité avec Windows Vista. Là, on prend en charge les questions de compatibilité. Et puis, dans 75% des cas, les drivers sont déjà compatibles avec Windows 7, et dans les 25% restants, 90% seront pris en charge Windows update ".

Le site devrait selon Microsoft permettre de constituer "une véritable base des applications compatibles Windows 7". Un travail à effectuer dès à présent pour les entreprises qui comptent passer à Windows 7.

"Windows 7 utilise le même noyau que Vista. Si vos applications n'étaient pas compatibles avec Windows Vista, elles ne le seront pas non plus avec Seven. Ceux qui déploieront les premiers sont ceux qui sont déjà prêts pour Windows Vista" explique Julien Lesaicherre, chef de produit Windows Entreprise du groupe.

Windows / Systèmes d'exploitation

Annonces Google