Palm Pixi : un Palm Pre allégé à moins de 150 euros

Pour combler son retard dans l'entrée de gamme, Palm a lancé un petit smartphone léger qui fait l'impasse sur le Wi-Fi. Un pari osé d'autant que son positionnement prix n'est pas si éloigné de celui de son aîné.

Connu sous le nom de code Eos / Pixie depuis avril dernier, le dernier-né des smartphones de Palm est sorti de l'ombre. Finalement baptisé Palm Pixi, il sera disponible pour les fêtes de fin d'année.

Ce terminal sera dans un premier temps commercialisé uniquement aux Etats-Unis auprès de Sprint Nextel. Son prix, qui pourrait être revu à la baisse d'ici la sortie, a été fixé à 149,99 dollars, mais reste lié à la souscription d'un contrat téléphonique de 2 ans auprès de l'opérateur télécom.

Le Palm Pixi est le second terminal mobile du constructeur - après le Palm Pre lancé en juin dernier - à être doté du système d'exploitation Linux webOS. Mais les ressemblances avec son aîné s'arrêtent cependant là, tant les caractéristiques de ces deux terminaux apparaissent éloignées.

Tout d'abord, l'écran TFT du Palm Pixi est d'une taille plus réduite (2,36 pouces), soit près de 30% inférieure à celle du Palm Pre. Sa résolution est également plus réduite, et l'on devra se contenter du 320*400 contre 320*480 pour son aîné. En outre, l'appareil photo passe de 3 à 2 millions de pixels, sachant que la connexion Wi-Fi est aux abonnés absents.

Palm Pixi prend en charge nativement les serveurs de messagerie Exchange

Une lacune d'autant plus étrange qu'une très large majorité des smartphones actuels en sont dotées ; aussi bien l'iPhone 3G S que le Nokia E71. Avec un positionnement prix proche des 200 dollars, toujours chez Sprint Nextel, le Palm Pre paraît donc mieux armé et plus à même de séduire les utilisateurs.

Mais plusieurs atouts charmes penchent tout de même en faveur du Pixi. Ainsi, avec une esthétique proche des modèles Treo, une taille de guêpe et un poids plume (moins de 100 grammes), le Palm Pixi se glisse dans toutes les poches.

De plus, il dispose de 8 Go de mémoire incorporé et peut compter sur la vélocité de son processeur (un Qualcomm MSM7627) pour afficher applications et pages Web avec une bonne fluidité. Une fonctionnalité GPS est par ailleurs présente, tout comme le support du Bluetooth 2.0.

Côté services, on en trouve des biens pratiques, avec la prise en charge native des comptes de messagerie Gmail, Hotmail et Yahoo Mail mais également les serveurs Exchange ainsi que les comptes POP/IMAP.

Sans oublier une compatibilité avec les messageries instantanées AIM Instant Messenger, Google Talk et Yahoo! Messenger ainsi qu'une synchronisation des contacts (Facebook, LinkdIn...) et des calendriers (Google Documents, Outlook...).

Pour le moment, le Palm Pixi ne pourra en tout cas séduire que les utilisateurs américains. Palm ayant décidé que son terminal serait uniquement compatible avec la norme CDMA. Heureusement, une version à la norme GSM est prévue pour permettre au Palm Pixi d'être utilisé chez nous.

Annonces Google