Cuba lance une distribution Linux

Le gouvernement de la Havane a mis au point sa propre distribution Linux (baptisée Nova). Un projet dont l'objectif est de remplacer le système d'exploitation de Microsoft, présent pour l'instant sur la grande majorité des ordinateurs de l'île – sous forme de versions piratées (pour cause d'embargo).

Pour l'état cubain, le recours aux systèmes de Microsoft représente une menace potentielle. Raison invoquée : les agences de renseignement américaines ont accès aux codes sources des produits de l'éditeur, selon la Havane. L'usage d'un Linux légalisé facilitera en outre la mise à niveau des machines.

Systèmes d'exploitation / Plates formes

Annonces Google