Daniel Fried (Veeam) "Notre produit se substitue partiellement aux produits VMware"

Veeam arrive en France avec une force commerciale, mais continue de vendre sur un modèle indirect ces produits de backup, de monitoring et de configuration de systèmes VMware.

Veeam arrive sur le marché français. Mais vous étiez déjà présent par le biais de revendeurs ?

Oui, mais nous sommes désormais sur le marché EMEA de manière physique depuis le mois de septembre. Nous avons déjà un portefeuille de 2000 clients dans le monde, dont 700 en europe.

Nous arrivons pour accélérer les ventes, par la présence locale, avec les moyens nécessaires pour développer une activité commerciale le plus rapidement possible. Toutefois, nous continuons à vendre en indirect, avec un modèle de vente identique à celui de VMware.

Côté corporate, il faut préciser que nous sommes 120 dans le monde, et que notre recherche et développement est effectuée par des ingénieurs russes.

Des différents outils d'administration des environnements virtualisés, quel sont ceux qui rencontrent le plus de demandes chez les clients ?

"Nos produits se substituent partiellement aux produits VMware"

Nos clients sont avant tout des clients VMware à qui nous proposons des outils qui fonctionnent sur ce type d'environnement virtualisé. Nous proposons des outils de gestion des machines virtuelles, monitoring, reporting backup. Nous proposons également des plugins qui sont issus du portefeuille d'une société que nous avons racheté l'été dernier, Nworks. Ces outils permettent d'effectuer du monitoring en utilisant des outils de management d'infrastructure de HP et Microsoft.

Ces outils représentent 50% de nos ventes. Les outils de backup représentent 25%, et les autres outils d'administration sur des systèmes virtualisés 25%.

VMware mais aussi d'autres sociétés de son écosystème, comme Vizioncore, proposent également des outils de virtualisation. Sont-ils concurrents des vôtres ?

Nous travaillons main dans la main avec VMware. Nous sommes partenaires. C'est vrai qu'il y a chez VMware un outil de backup qui s'appelle VCB (ndlr. VMware Consolidated Backup). Mais notre propre produit de backup fonctionne chez le client, que celui-ci ait ou non VCB. Bref, notre produit se substitue partiellement aux produits VMware, mais il offre des fonctionnalités supérieures.

De même, si je prends les outils de monitoring, VMware propose Virtuel Center, qui est un outil de management de configuration. Notre produit de monitoring peut fonctionner sans et avec Virtual Center.

Certes, une grande entreprise sera équipée de Virtual Center. Si elle installe Veeam Monitor, elle pourra faire de l'analyse de tendance. Mais pour une PME, qui ne va pas investir sur Virtual Center, elle peut investir dans notre produit pour avoir du monitoring.

En fait, notre offre permet dans une certaine mesure à des entreprises qui n'ont pas la couverture financière pour s'offrir toutes les briques de VMware de faire du monitoring, du backup sur de la virtualisation.

Au sujet de Vizioncore, je dirais que son offre n'est pas concurrente, à l'exception de leur produit de backup, vRanger.

Annonces Google