Orlando, nouvel eldorado de la tech ?

Le secteur de la high tech ne cesse de prospérer et reste plus que jamais au cœur des discussions et des ambitions des territoires. De la Silicon Valley en Californie à la Silicon Roundabout de Londres, en passant par Berlin et Stockholm, les villes du monde entier cherchent à attirer les meilleurs talents et créent de formidables hubs technologiques.

La Floride est bien sûr connue de tous avec son surnom de "Sunshine State", pour ses palmiers et ses plages de rêve, mais elle est aussi le lieu où convergent et cohabitent de nombreux écosystèmes (aérospatial, services financiers, medical devices et innovation pour n’en citer que quelques-uns). Des atouts qui ont déjà su convaincre plus de 400 entreprises françaises à s'y installer.

La Floride réunit en effet toutes les conditions pour être l’Etat idéal pour faire des affaires : un faible niveau d'exigences réglementaires et de taxes professionnelles, une solide économie, l'absence d'impôt sur le revenu sur les personnes physiques prélevé par l'État, une qualité de vie difficilement égalable…

Elle possède également un vivier important d’ingénieurs, entretenu par la présence d’une industrie de pointe et de programmes de formation de très haut niveau comme ceux de la Full Sail University de Winter Park et de la Florida Interactive Entertainement Academy à destination des étudiants spécialisés dans le design des jeux vidéo. Les coûts de structure s’avèrent aussi bien moins onéreux que dans les Etats de New-York et de Californie, principales destinations pour les entreprises technologiques aux Etats-Unis. Au sein de cet Etat, la ville d’Orlando se distingue tout particulièrement par les atouts et opportunités qu’elle offre aux entreprises du secteur tech.

Si Orlando est en effet connue comme un haut lieu du tourisme international – la ville héberge plusieurs parcs d’attraction tels que Disney World et les studios Universal – l'agglomération s'impose également comme l'un des chefs de file de la haute technologie et séduit de nombreuses entreprises en recherche d'un écosystème où l’innovation est reine. La ville faisait partie du Top 10 des « American City of the Future » de 2016 selon le fDi Magazine, et sa popularité auprès des entreprises françaises devrait même se renforcer dans les prochains mois avec l’ouverture d’une ligne aérienne directe Paris-Orlando en Juillet 2017.

Forte de sa longue tradition en matière d'exploration spatiale et d'innovation, la ville est aujourd’hui reconnue comme un centre technologique de premier plan, mettant la Floride sur le devant de la scène pour les entreprises qui aspirent à s'installer aux Etats-Unis ou à étendre leurs activités à l'international. Elle possède déjà son propre festival pour les start-ups, l’entrepreneuriat et l’innovation avec la Orlando Tech Week, et les nombreux espaces de collaboration créés, tels que Catalyst, Canvs, Colab ou le projet Creative Village, sont autant d’atouts dont profitent déjà les géants tels que Thales, Symantec, Motorola ou encore EA Sports installés dans la ville.

Plus de 2 300 entreprises dans le domaine de la technologie s’y sont établies, représentant une main d’œuvre de plus de 30 500 employés juste à Orlando.

Si l’on ajoute à cela la réhabilitation de Church Street Station, l'ancienne gare du centre-ville qui abrite désormais plus de 70 sociétés liées au domaine technologique, ainsi que les nombreux centres de recherche et développement, l'offre d'Orlando à destination des start-ups se révèle plus qu’attrayante pour les pépites françaises à la recherche d'une alternative solide hors de l'Europe. Certaines se sont d’ailleurs déjà laissé convaincre, à l’image d’Augment, spécialiste français de la réalité augmentée.

Annonces Google