Levée record au UK : 150 millions de dollars pour Funding Circle

Levée record au UK : 150 millions de dollars pour Funding Circle Le concurrent britannique de Lending Club désire accélérer la croissance de sa plateforme de prêt en peer-to-peer, dont les investisseurs ont déjà prêté plus d'un milliard de dollars.

La plateforme britannique de prêt en peer-to-peer Funding Circle annonce avoir levé 110 millions de livres sterling, soit 150 millions de dollars, auprès de nouveaux investisseurs de renom : DST Global, Baillie Gifford (managé par Black Rock), Sands Capital Ventures et Temasek. Ces fonds serviront à consolider la position de Funding Circle au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ainsi qu'à financer sa croissance future.

"Le futur du financement des TPE dans le monde"

Lancée en 2010, la plateforme permet aux petites entreprises d'avoir accès à des financements en dehors du modèle traditionnel du crédit bancaire. Ce sont aujourd'hui des milliers d'investisseurs qui leur prêtent de l'argent, parmi lesquels 38 000 particuliers ainsi que le gouvernement britannique et des institutions financières. Depuis la naissance de Funding Circle, ils ont prêté plus d'un milliard de dollars à 8 000 entreprises dans le monde. Prêtant actuellement environ 80 millions de dollars par mois, ils devraient cette année dépasser le milliard de dollars de prêts. Au Royaume-Uni, la société se revendique déjà le cinquième prêteur du pays en direction des petites entreprises. Mais sa croissance est particulièrement marquée outre-Atlantique, puisque les volumes prêtés au premier trimestre 2015 y étaient sept fois supérieurs à leur niveau du premier trimestre 2014.

Funding Circle, qui avait déjà levé 65 millions de dollars en juillet 2014, a depuis sa création levé 273 millions de dollars et compte aussi parmi ses actionnaires actuels les fonds d'investissement Index Ventures, Accel Partners, Union Square Ventures et Ribbit Capital. "Nous pensons que Funding Circle incarne le futur du financement des petites entreprises dans le monde, explique son PDG cofondateur Samir Desai dans un communiqué. L'annonce d'aujourd'hui représente une nouvelle étape de notre parcours pour créer un business durable et innovant dans un marché de plusieurs milliards de dollars, sur lequel les entreprises viendront sur notre marketplace pour emprunter à tous types d'investisseurs." La start-up peut d'ailleurs se targuer d'avoir signé un partenariat avec deux grandes banques britanniques, Santander et RBS, qui lui référeront des clients.

Le grand concurrent : Lending Club

Le prêt en peer-to-peer a décidément le vent en poupe, après l'introduction en bourse de Lending Club, alter-ego américain de Funding Circle fondé et dirigé par le Français Renaud Laplanche. Coté au New York Stock Exchange depuis le 11 décembre 2014, Lending Club avait levé près de 400 millions de dollars au cours de douze tours de table. La plateforme avait vu transiter plus de 5 milliards de dollars de prêts entre sa création en 2007 et le mois d'août 2014.

Annonces Google