Comment maximiser les bénéfices du testing dans un climat de rigueur ?

La criticité des enjeux du Testing augmente-t-elle ? Les applications des entreprises ne sont plus seulement pour leurs utilisateurs internes ou pour le net. Le boom des réseaux sociaux et devices mobiles changent la donne.

Avec les mêmes budgets, voire des budgets plus serrés le nombre de logiciel dont la qualité demande à être sécurisée est en explosion. Dans le même temps, les utilisateurs, qu’ils soient clients ou utilisateurs des entreprises, sont de plus en plus exigeants. De nos jours, la tolérance aux défauts de qualité de service des logiciels tend vers zéro !
Existe-t-il des entreprises qui peuvent encore vivre et survivre sans informatique, sans vitrine numérique, sans site marchand ou tout simplement sans marketing et communication virtuelle ?
La performance de l’IT se doit de répondre aux besoins marketing des entreprises, toujours croissants et démultipliés face au nombre de canaux et devices. Le testing est une des clés de réussite à la maîtrise combinée des délais, coûts et qualité de production des logiciels.
A ce jour les maturités des entreprises en termes de qualité logicielle sont très variées, et pas nécessairement en adéquation avec leurs propres besoins. Notamment leur taille et leur positionnement géographique ont une influence directe sur les enjeux et leviers du testing, depuis les PMEs aux entreprises d’envergures internationales, en passant par les Grands comptes franco-français.
Au-delà des chausse-trapes généralisables à tous les contextes, pour maximiser les bénéfices de cette activité clé, mais néanmoins historiquement considérée comme un centre de coût, il n’y a pas de secret. Chaque levier est unique pour chaque entreprise.
Celles qui réussiront le mieux, seront celles qui sauront agir avec discernement :

- Devenir des « geek » du test vous apportera-t-il la solution adéquate ?
-
Être à la mode ou être à la pointe, est ce bien le sujet ?

La première question à se poser est : « Savons-nous évaluer le coût de nos tests ? »

Un ancien adage dit:  If you can’t measure something, you can’t manage it”!

Une bonne chronologie et une vision management pour compléter l’expertise testing sont déterminantes.

1/ Analyser ses réels besoins et manquements.
2/ Identifier les leviers fonctionnels de la qualité logicielle et les leviers organisationnels associés.
3/ Prioriser les leviers.
4/ Définir la stratégie, comme un schéma directeur sur le sujet.

Souvenez-vous, industrialiser les processus de test est une clé d’optimisation, changer de schémas organisationnels est une clé d’accélération. C’est un des thèmes nouveaux, expliqué dans la deuxième édition de l’ouvrage  Industrialiser le test fonctionnel  (chapitre 9 – « Industrialisation des organisations de test »).

Info/Intox ?
-
Il faut automatiser au maximum : INTOX
-
Il est gagnant de tester avec une approche de gestion des risques : INFO
-
Pour un applicatif très critique mettant en jeux des vies humaines, une couverture non exhaustive est à retenir : INTOX
-
Je vais utiliser toute une chaîne d’outils open sources car c’est moins cher : INFO&INTOX
- Pour diminuer les coûts des tests, l’ensemble des tests sera réalisé en production : INTOX
-
Pour optimiser les coûts globaux des tests, il est nécessaire de regarder l’ensemble de la chaîne des MOA à la production : INFO
-
Une gestion des « changes » efficace tout au long du cycle de vie des produits logiciels, c’est un atout de plus pour garantir la qualité de service des applications et systèmes d’information : INFO
-
Un référentiel de test, qu’il soit open source ou à licence, n’apporte pas vraiment de plus, Excel est tout aussi bien : INTOX

Quelques questions d’actualité :
-
Comment tester agile et efficace ?
-
Pourquoi rationaliser vos Plateformes outils de test ? (infra + software)
-
Quelles solutions pour tester les apps ?
-
Avez-vous pensé à la tester la sécurité ?
-
Pourquoi et comment gérer les données de tests ?
-
Etc.

Autour du même sujet