Oracle / NetBeans 7.0 : JDK 7 et HTML5 à l'honneur

L'environnement de développement d'Oracle est le premier à prendre en charge la version 7 du kit de développement Java, actuellement disponible en pré-version.

Une nouvelle version majeure de NetBeans a été lancée en fin de semaine dernière par Oracle. L'éditeur insiste en premier lieu sur les avancées visant à rendre son IDE mieux adapté aux développements dans le domaine de la mobilité et des smartphones.

"NetBeans 7.0 est le premier environnement de développement Open Source à supporter la version 7 du Kit de développement Java", se félicite aussi Oracle, avant de pointer un travail d'intégration avec les dernières versions de ses serveurs d'applications : Oracle WebLogic Server 11g (avec des avancées en matière de déploiement multi-nœuds et l'intégration des Server Faces aux libraries du serveur), ainsi que GlassFish Server 3.1.


Oracle entend mettre en avant un IDE plus packagé qu'Eclipse

Parmi les nouveautés apportées par NetBeans 7.0, on compte en outre des évolutions apportées à l'éditeur autour de Java SE, avec l'introduction de la complétion de code notamment. Les dernières versions de Maven (3) et JUnit (4.8.2) sont également intégrées, et le support de Junit amélioré.

Autres nouveautés : la gestion des URL HTTP distantes de Javadoc dans les librairies et plates-formes Java, et l'amélioration de la personnalisation visuelle des gilles de données GridBagLayout.


Un IDE qui se pose toujours comme alternative à Eclipse


Avec Netbeans, Oracle entend mettre en avant un IDE plus packagé que l'infrastructure Eclipse. L'intégration de JDK 7 étant présentée comme la valeur ajoutée permettant de faire la différence avec le framework Open Source.

Disponible aussi bien pour Windows que Mac, Linux et Unix (Solaris), Netbeans est tout comme Eclipse un environnement multi-langage : il prend en charge Java, PHP, JavaScript / Ajax et C / C++. Sur le plan des langages, NetBeans 7.0 introduit la gestion de la spécification HTML5 dans ses possibilités d'édition d'applications Web, et de validation de code.


Enfin, la collaboration de l'IDE avec la base de données Oracle Database a, elle aussi, fait l'objet d'un travail d'optimisation. Oracle met notamment en avant les processus de design de requêtes et de déploiement de procédures stockées, ainsi qu'une simplification des écrans d'aide à la gestion des pilotes JDBC.

Serveurs / Java