Visual Studio 2013 : les nouveautés en images

Visual Studio 2013 en images Editeur en mode Web, traçabilité des tâches dans le code, diagnostique unifié des performances... Tour d'horizon en images des principales nouvelles possibilités de l'IDE.

En janvier 2014, Microsoft a publié une première mise à jour de Visual Studio 2013 visant à prendre en compte les remarques de la communauté (lire l'article : Visual Studio 2013 Update 1, le support des anciennes versions d'IE). Nouvelle étape en février 2014, avec Visual Studio 2013  Update 2. Une deuxième mise à jour qui introduit la prise en charge de TypeScript, et intègre un éditeur de code optimisé pour SASS (ou Syntactically Awesome Stylesheets), un langage facilitant la rédaction des feuilles de styles CSS. Dans la même logique, la prise en charge de JSON est améliorée dans l'éditeur de Visual Studio. Autre évolution, la possibilité de créer des ressources sur Azure (Azure Web Sites et SQL Azure), dès la création d'un projet, en vue de tester ou publier un site web ou le Back-end d'une app mobile sur le cloud de Microsoft.

1- CodeLens. La fonctionnalité CodeLens qui fait son apparition avec Visual Studio 2013 donne accès à des indicateurs dynamiques au sein même de l'éditeur de l'environnement de développement, directement dans le code. Objectif : fournir des informations de gestion de projet sur les méthodes et classes sélectionnées.

CodeLens peut permettre par exemple d'avoir une vision sur les tests unitaires et revues associés à chaque élément du code sélectionné. "Cette nouvelle possibilité permet également de connaitre l'impact de la modification d'une méthode sur le reste de l'application. Mais aussi de fournir une vision très granulaire de qui a fait quoi dans l'équipe du projet", commente Sébastien Cantini, spécialiste technique Visual Studio chez Microsoft France.

2- Peek Definition. Aux indicateurs dynamiques apportés par CodeLens s'ajoute ce que Microsoft appelle le Peek Definition. Une autre fonctionnalité de contextualisation documentaire du code source qui donne accès aux définitions des méthodes et classes à même l'éditeur, sans avoir à ouvrir un fichier de définitions. Elle est d'ailleurs améliorée avec Visual Studio 2013 Update CTP2.

codelens
Capture de la fonctionnalité CodeLens dans Visual Studio 2013. © Capture


3- Un hub de monitoring des performances unifié.
Auparavant, Visual Studio mettait en scène des profileurs de performance isolés les uns des autres, dans des interfaces graphiques différentes. Avec cette version 2013, Microsoft propose une console unifiant les différents profileurs. Ce qui permet de suivre sur le même écran la rapidité d'exécution d'une application, et son niveau de consommation d'énergie par exemple.

A l'occasion de la sortie Visual Studio 2013 Update 2 en février 2013, Microsoft a amélioré les capacités de cette console en matière d'analyse de la performance des requêtes SQL.

windowsstore
Visual Studio 2013 consolide les profileurs de performance sur la même interface graphique. © Capture

4- Browser Link. C'est une autre nouveauté majeure de Visual Studio 2013. Reposant sur la technologie open source SignalR, Browser Link gère la visualisation à la volée d'une application sur plusieurs navigateurs, au fil de la modification du code source. Une solution qui pourra se révéler utile pour le développement de site en responsive design.

browserlink page
Browser Link pourrait se révéler intéressant pour le test d'interface graphique en responsive design. © Capture


5- Un plugin pour le développement iOS et Android. A l'occasion de la sortie de Visual Studio 2013, Microsoft a annoncé la disponibilité imminente d'un plugin signé Xamarin. Il vise à adapter l'IDE au développement d'applications pour iOS et Android (lire l'article : Xamarin adapte Visual Studio au développement pour iOS et Android).

Parmi les autres nouveautés de Visual Studio 2013, Microsoft insiste sur l'apparition d'un nouveau modèle de projet pré-paramétré pour créer des applications intégrées à Office 365. D'autres améliorations portent également sur l'auto-complétion de code XAML, et la réutilisation de codes existants à la volée (templates...). Suite à la sortie de Windows 8.1, la création d'interface graphique adaptée à l'écran tactile Modern UI et ses dernières évolutions est aussi optimisée.

6- Visual Studio Online 2013. Visual Studio est désormais doté d'une déclinaison en ligne, reposant sur le cloud Azure. C'est sans aucun doute l'avancée majeure de cette nouvelle édition. Visual Studio Online 2013 est avant tout conçu pour faciliter la collaboration au sein des équipes de développement. Elle se présente sous la forme d'une extension des services de collaboration en mode cloud Team Foundation Services.

Visual Studio Online apporte aussi un service de test de charge. Et surtout un éditeur léger, baptisé Visual Studio Online Monaco, conçu pour le développement de sites web (lire l'article : Visual Studio Online : Microsoft bascule son IDE dans le cloud).

visualstudioonlinemonaco page
Visual Studio Online Monaco offre les fonctions principales d'un éditeur de code (auto-complétion, colorisation syntaxique, remplacements multiples...) © Capture


7- Meilleure traçabilité pour Team Foundation Server 2013.
La nouvelle version du serveur de collaboration, livré en option avec Visual Studio, optimise la gestion des listes de tâches (backlog). "Il est désormais possible de créer des hiérarchies de backlogs par équipe", décrypte Sébastien Cantini. Ainsi, une fonctionnalité applicative pourra être décomposée en "user story", chacune étant ensuite affectée à un développeur ou une équipe.

Autre évolution apportée par Team Foundation Server 2013 : une console historisant l'ensemble des actions réalisées quotidiennement dans un projet (modifications de code, demandes effectuées, tâches réalisées, livraisons de code...). Enfin, à l'occasion de la sortie de cette nouvelle version, Microsoft a lancé un service de test de charge sur Azure (baptisé Cloud-Based Load Testing). Il permet de louer de la ressource machine, avec les agents de test et contrôleurs nécessaires à son projet.

8- La prise en charge de TypeScript

La prise en charge de TypeScript est introduit par la deuxième mise à jour de Visual Studio 2013 (Update 2). TypeScript est un sur-ensemble de JavaScript ajoutant un typage riche et un modèle de classe orienté objets. Il se pose en alternative au langage Dart de Google, avec pour objectif de faciliter la mise en œuvre de gros projets de développement web.

typescript
TypeScript est un projet open source initié par Microsoft. Ce langage est aussi pris en charge par la Digital Publishing Suite d'Adobe, mais aussi par Eclipse. © Capture

 Télécharger Visual Studio 2013

Visual Studio / Visual Studio 2013