Hubwoo s'offre son concurrent français AchatPro pour 2,9 millions d'euros

Le fournisseur de solutions d'achats Hubwoo consolide le marché français en rachetant AchatPro. Au passage, la Banque Populaire devient actionnaire de référence avec 18% du capital.

Hubwoo renoue avec les acquisitions françaises. Cinq ans après le rachat d'Avisium, la plate-forme reliant grands comptes et fournisseurs s'apprête à racheter AchatPro. Une nouvelle opération de croissance externe, de 2,9 millions d'euros, financée par une augmentation du capital de 5,5 millions réservée auprès de Bred Banque Populaire. Ayant déjà une participation dans AchatPro à travers BFBP, le groupe Banque Populaire devient actionnaire de référence d'Hubwoo, avec 18 % du capital.

 

Après Avisium (lire Places de marché : Hubwoo et Avisium se rapprochent, du 11/03/03), le fournisseur de solutions d'achats hébergées avait racheté deux sociétés similaires pour étendre ses activités hors de France. L'allemand CC-Chemplorer et 2004 et l'américain Trade-Ranger en 2005 (lire Hubwoo poursuit sa consolidation, du 25/05/05). La société s'était tournée plus récemment vers des sociétés de services - le belge Intersource l'année dernière et l'américain blueSolution en janvier - afin d'être capable d'accompagner ses clients, au-delà des seules solutions technologiques. Une activité de services et conseils qui représente aujourd'hui 30 % des revenus et la moitié des plus de 150 clients.

 

Pourquoi revenir se renforcer sur son marché domestique ? "AchatPro était notre dernier véritable concurrent français, explique Xavier Lablancherie, vice président marketing d'Hubwoo. Cette société est née en même temps que nous et Hubwoo lui ressemblerait sans doute beaucoup aujourd'hui si nous n'avions pas fait le choix d'entrer en bourse et d'avoir une stratégie d'acquisitions". L'opération empêche par ailleurs les concurrents étrangers de la société, comme le suédois IBX, de s'implanter en France via un rachat.

 

Les portefeuilles de clients des deux entreprises seraient complémentaires, AchatPro étant bien implanté dans la distribution (Auchan, Casino, Monoprix) et le secteur public (17 hôpitaux). Autre intérêt, un même modèle économique basé sur un coût fixe de mise en place, suivi d'un abonnement (qui peut prendre la forme d'une commission sur les ventes par exemple). Une formule moins lourde pour les clients que l'achat d'une licence. "Cela revient à quelques centaines de milliers d'euros, pour une mise en œuvre de trois à six mois. Alors qu'un projet d'achat à partir d'une licence coûte au total entre deux et cinq millions d'euros et de deux à cinq ans", assure Xavier Lablancherie.

 

La marque AchatPro va disparaître après l'assemblée générale du 26 juin validant l'opération. Elle subira le même sort que les autres marques rachetées par la société, qui a décidé en février de finalement n'avoir qu'une seule bannière. Au passage, le "cc" devant "Hubwoo" (reliquat du rachat de cc-Chemplorer) est également abandonné.

 

Hubwoo annoncera à la fin du premier semestre un objectif de chiffre d'affaires tenant compte de l'intégration d'AchatPro (qui a lui même généré 2,9 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007). La société, qui a enfin atteint l'équilibre financier en 2007 avec un bénéfice net de 100.000 euros, avait auparavant prévu de réaliser 35 millions d'euros, contre 32,6 millions d'euros en 2007.

Chiffre d'affaires