eBay et Amazon lorgneraient Vente-privee.com


Le pionnier de la vente événementielle en ligne aiguise, comme ses homologues européens, les appétits des cybermarchands américains.

Le succès de Vente-privee.com, né en France en 2001, a mené un certain nombre de sociétés américaines à s'intéresser de très près au secteur, envisageant soit d'y entrer, soit d'y développer leur activité. Selon TechCrunch Europe Gilt, Amazon et eBay chercheraient tous les trois activement à réaliser des acquisitions parmi les acteurs européens des ventes événementielles.

Le prix d'achat estimé de Vente-privee.com, qui vise 650 millions de chiffre d'affaires cette année, avoisinerait tout de même 1,5 milliard de dollars (1 milliard d'euros), d'autres sources du blog technologique évoquant même un montant compris entre 2 et 4 milliards de dollars (1,4 à 2,7 milliards d'euros). Ce qui n'empêcherait pas les gros cybermarchands américains de juger très appétissante l'ex-start-up française, qui compte aujourd'hui 1 000 salariés et 18 studios photo.

Mais plus largement, c'est tout le continent européen qui s'est engouffré dans la brèche ouverte par le pionnier français et pourrait aujourd'hui intéresser les sites marchands américains. En 2008, le groupe media News International a créé une joint venture avec Brandalley au Royaume-Uni. En avril 2009, l'Espagnol BuyVIP a levé 14 millions d'euros lors de son troisième tour de table. L'Allemand Brands4Friends, créé il y a seulement deux ans, table sur un chiffre d'affaires 2009 de 85 millions d'euros, soit le triple de l'an dernier. Au Royaume-Uni, eBay a d'ailleurs récemment ouvert son site de ventes événementielles, eBay Outlet.  Et aux Etats-Unis, Gilt, Ideeli, Rue La La et d'autres ont repris le flambeau.

Blog / Chiffre d'affaires