Google acquiert les casiers de livraison e-commerce BufferBox

Google confirme ses projets dans l'e-commerce en rachetant une start-up canadienne opérant des points de retrait libre-service où les cyberacheteurs retirent leurs colis.

Google annonce avoir acquis la start-up canadienne BufferBox, qui propose un service de livraison dans des casiers, où les cyberacheteurs peuvent venir retirer leurs commandes en libre-service, au moyen d'un code unique envoyé par e-mail. Fondée en 2010 à Waterloo, dans l'Ontario, et incubée en Californie au sein de l'accélérateur de start-up YCombinator, BufferBox a déjà déployé ses casiers dans des magasins Wal-Mart et sur le campus de Google, ainsi qu'au Canada dans la région de Toronto. La société continuera à proposer son service et ses salariés rejoindront les bureaux de Google à Waterloo.

"Nous voulons supprimer autant que possible les frictions que l'on rencontre dans l'expérience d'achat, tout en aidant les consommateurs à économiser du temps et de l'argent, et nous pensons que l'équipe de BufferBox a beaucoup d'excellentes idées dans ce domaine", a souligné un porte-parole de Google. Le système des casiers e-commerce connaît actuellement un bel essor outre-Atlantique, où Amazon déploie ses Lockers aux côtés d'initiatives similaires d'eBay, de Shoprunner ou encore de Shutl, dont UPS est actionnaire (lire l'article Amazon US et UK déploient des casiers de livraison, du 27/08/2012).

C'est la deuxième fois que Google rachète une start-up dans laquelle a investi son fonds Google Ventures. La première était Milk, la start-up mobile de Kevin Rose, qui a depuis rejoint Google Ventures et conduit son investissement dans BufferBox. Cette nouvelle acquisition, dont le montant n'a pas été dévoilé, confirme donc les intentions de Google en matière de services e-commerce (lire l'article Google prépare une offre de livraison e-commerce, du 02/12/2011).

Google