Groupon lance son site chinois en partenariat avec Tencent

Le site chinois de Groupon, Gaopeng.com, devra faire face à la concurrence déjà bien installée de 1700 sites d'achat groupé.

Le site d'achat groupé de coupons a ouvert son service en Chine ce 28 février. Gaopeng.com, qui signifie "ami haut placé", permet pour l'instant de s'inscrire à sa newsletter et proposera des offres à partir du mois de mars. Disponible à Pékin et à Shanghai, il s'étendra ensuite aux autres grandes villes du pays. La Chine et ses 457 millions d'internautes devraient rapidement représenter l'un des principaux marchés de Groupon. Le groupe américain a ouvert des bureaux à Pékin et recrute à tour de bras, prévoyant de faire passer des effectifs de 120 personnes début février à 1 000 collaborateurs début mai. D'après un mémo interne du PDG Andrew Mason, Groupon a réalisé un chiffre d'affaire 2010 de 760 millions de dollars contre 33 millions en 2009, dont déjà plus d'un tiers hors des Etats-Unis.

 

En Chine, il devra cependant faire face aux 1 700 sites d'achat groupé qu'abrite déjà le Web marchand chinois. Selon les autorités, le pays comptait fin 2010 près de 19 millions d'utilisateurs de ce type de services. Le premier site marchand chinois, la marketplace Taobao du groupe Alibaba, vient notamment de lancer une nouvelle version de son service d'achat groupé de coupons Ju Hua Suan. Alors qu'il proposait jusqu'ici des deals nationaux, le site promouvra désormais des offres à valoir dans les commerces et restaurants locaux. Le site a aussi conclu des partenariats avec dix sites d'achat groupé chinois pour afficher leurs offres sur sa plate-forme.

 

Dès son lancement en Chine, Groupon a d'ailleurs rencontré des difficultés et fait l'objet de multiples spéculations. Mis en ligne pour la première fois début février, Gaopeng.com a dû fermer le lendemain. En outre, plusieurs concurrents chinois ont annoncé qu'ils ne recruteraient pas de salariés ayant précédemment travaillé pour Groupon, arguant que l'Américain avait débauché leurs collaborateurs via des cabinets de recrutement.

 

Mais alors que des grands groupes comme eBay, Amazon et Google peinent à rencontrer le succès en Chine, Groupon aurait mieux préparé son arrivée : le géant de l'Internet chinois Tencent, ainsi que le fonds d'investissement Yunfeng Capital de Jack Ma, patron d'Alibaba, ont tous deux investi dans Gapoeng.com, précise Groupon dans un communiqué. Enfin, l'Américain ne manque pas de moyens. Après avoir refusé l'offre de rachat de 6 milliards de dollars de Google, Groupon a récemment levé 950 millions de dollars, dont la majeure partie devrait être utilisée à pénétrer le marché chinois (lire le dossier Le phénomène Groupon est-il surévalué ?, du 14/01/2011).

Groupon / Achat groupé