Bilan positif pour le premier Cyber Monday à la française


Pour sa première année d'existence, Cybermonday.fr a enregistré plus de 10 millions de visiteurs en l'espace d'une semaine.


Aux Etats-Unis, Thanksgiving est une période importante pour les marchands en ligne qui multiplient les opérations promotionnelles d'une journée pour doper leurs ventes qui, cette année, chutent de 4 % au mois de novembre à seulement 10,4 milliards de dollars. La plus connue de ces opérations, le "Cyber Monday", se déroule cette année le 1er décembre, lundi qui suit Thanksgiving. L'opération avait généré 733 millions de dollars en 2007. 

Pas de Thanksgiving en France, mais la première édition cette année du cyber monday s'est révélée être un succès. Avec un site dédié, Cybermonday.fr, l'opération s'est déroulée du 24 au 30 novembre. Elle s'est même prolongée jusqu'au lundi 1er décembre au soir car "le trafic a été tel le premier jour que le site est tombé", explique Catherine Barba, qui a lancé le concept en France (lire l'interview de Catherine Barba : "Le premier cyber monday français aura lieu fin novembre"du 17/10/2008).

Cybermonday.fr a enregistré déjà plus de dix millions de visiteurs. "Les internautes ont passé en moyenne 6 minutes trente par visite sur le site, consulté huit codes promotionnels sur les 300 mis en avant", précise-t-elle. Le site a même connu plusieurs pics d'audience, jusqu'à 3 500 connexions par seconde le jour du lancement de l'opération, lundi 24 novembre, le mercredi qui a suivi et surtout le dimanche où les gens ont davantage de temps pour effectuer leurs emplettes. 

Pas de chiffre d'affaires dévoilé à ce jour, mais certains commerçants semblent très satisfaits, tels que Evène, Maxichèque ou King Jouet. "J'ai eu des retours très positifs de la part de Wonderbox par exemple qui, le premier jour, a réalisé 150 ventes en deux heures seulement", raconte Catherine Barba. La rubrique la plus visitée pendant la semaine a été la spéciale petits budgets - inférieurs à vingt euros - mais également les rubriques jouets, mode-accessoires-beauté, et en quatrième position, la rubrique high-tech. 

Chiffre d'affaires