Confidentiel : Le Petit Ballon met le cap sur l'Europe

Le site marchand de vin sur abonnement s'apprête à ouvrir la livraison dans plusieurs pays d'Europe avant de s'y lancer en propre, en commençant par le Royaume-Uni en juin.

L'e-commerçant de vin sur abonnement, qui pour 19,90 euros mensuels livre 2 bouteilles de vin à ses membres le 15 de chaque mois, prépare actuellement une percée européenne. Il teste déjà depuis six mois un fonctionnement en franchise en République Tchèque, où une équipe locale de 5 personnes opère la version tchèque du Petit Ballon, Dvedeci.cz. Mais l'e-marchand français désire également se lancer en propre.

Il commencera par ouvrir début mars, après deux mois de rodage, la livraison dans plusieurs pays d'Europe depuis son site français. A prévoir : Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Autriche, Italie et Espagne, a minima. Il effectue également des tests dans plusieurs de ces grands marchés européens pour déterminer où s'implanter, avec quelle offre et sous quel nom. Il compte en particulier traverser la Manche au mois de juin et installer une petite équipe localement pour y opérer un site marchand britannique.

Fondé en juin 2011 par Jean-Michel Deluc (ancien sommelier du Ritz et cofondateur de Chateauonline) et Martin Ohannessian, le Petit Ballon a vu son chiffre d'affaires dépasser le million d'euros en 2013. Le site se déclare rentable et revendique plus de 10 000 abonnés. En décembre, une refonte est par ailleurs venue souligner l'évolution de son business model. Le principe reste le même : après avoir dégusté les vins arrivés dans leur coffret mensuel, les acheteurs peuvent revenir sur l'e-boutique du site les acheter par caisses. En revanche, la vente en continu s'est transformée en ventes événementielles, qui permettent à l'e-marchand de ne passer qu'une seule commande au vigneron, réduisant d'autant le prix du vin et les coûts de livraison.

Enfin, depuis le 1er janvier, cette e-boutique est également accessible aux cyberacheteurs non abonnés au Petit Ballon, même s'ils ne bénéficient pas des mêmes remises que les membres. Ce service sera également disponible dans les pays d'Europe où Le Petit Ballon livrera bientôt.

Si l'e-commerçant suit son rythme de croissance actuelle, il table sur un chiffre d'affaires 2014 supérieur à 2,5 millions d'euros, toujours très majoritairement réalisé dans l'Hexagone. Mais il réfléchit actuellement à l'opportunité de faire entre des fonds à son capital avant l'été, ce qui lui permettrait de renforcer son activité française et de financer ses lancements à l'étranger. Dans cette seconde hypothèse, il viserait pour cette année des revenus compris entre 5 et 6 millions d'euros.

Ventes événementielles / Chiffre d'affaires