Quand les sites marchands se mettent à la réalité augmentée D'autres secteurs sont dans les starting blocks

Le français Total Immersion, l'un des prestataires pionniers de la réalité augmentée avec à son actif des réalisations pour l'iPhone ainsi que sur des bornes en point de vente, est lui aussi sollicité par des sites de marque. Citroën et Nissan aux Etats-Unis, d'abord, mais également les opticiens Atol, qui depuis quelques jours proposent sur leur site une application de cette nature. "L'internaute télécharge une petite application, lance sa webcam, et nous affichons en temps réel des lunettes virtuelles sur son image." Encore plus élaboré, donc, que la solution de Youarethemodel.com qu'a retenue Enjoysunglasses.com.

 

La Redoute, qui a abandonné son mannequin virtuel car il n'était, d'après le vépéciste, "pas très utilisé par les internautes", prépare plusieurs applications de réalité augmentée pour sa gamme de vêtements, qui verront le jour cette année. Johann Gobe, cofondateur d'E-Fijy, confirme recevoir des demandes d'e-commerçants du secteur mode-textile et lancera d'ici peu pour l'un d'eux une application de réalité augmentée basée sur l'utilisation d'une webcam, permettant d'appliquer des vêtements virtuels sur sa propre image.

 

Une fonctionnalité à l'image de celle qu'a créée dès juillet 2009 l'agence américaine de marketing interactif Zugara. L'internaute imprime d'abord un "marqueur" et, face à la webcam, le dispose sur lui : il va aider à prendre ses mensurations. L'écran superpose alors le vêtement à l'image de l'utilisateur. Sur les bords de l'image figurent plusieurs boutons pour modifier la couleur, la taille ou le vêtement, que l'internaute active grâce à la détection de mouvement.

 

l'internaute change de t-shirt sur zugara.com
L'internaute change de t-shirt sur Zugara.com © DR

La Redoute