Les e-marchands peinent à améliorer leur rentabilité La moitié des e-marchands diversifient leurs revenus

Selon les responsables e-commerce interrogés par CCM Benchmark pour Webloyalty, les facteurs ayant contribué à dégrader leur rentabilité l'an dernier relèvent avant tout de la marge commerciale (50%), devant les coûts d'exploitation (30%) et le coût de recrutement de clients (30%).


Pour faire progresser leur rentabilité en 2011, les sites marchands ont eu recours à toute une palette de leviers. L'évolution du volume de ventes arrive en tête (76% de réponses), devant l'évolution du mix produit destiné à faire progresser dans le chiffre d'affaires les produits à plus forte marge (56%). Un travail sur la fidélité des clients (50%), sur la marge commerciale (47%) et sur le taux de transformation (44%) ont été mis en œuvre dans ce but par environ un e-marchand interrogé sur deux. Enfin, 12% d'entre eux se sont tournés vers des activités distinctes de la distribution pour améliorer leur rentabilité.


Chez les 54% de sites e-commerce interrogés ayant développé des revenus de diversification (part qui monte à 59% chez les leaders), les leviers les plus employés sont la commercialisation d'espaces publicitaires (29%) et les partenariats (24%).


leviers employés par les sites marchands présentant des revenus de
Leviers employés par les sites marchands présentant des revenus de diversification © CCM Benchmark / Webloyalty

Revenus / Marge commerciale