Sur E-Commerce Paris, le plein d'idées... et de bruits de couloir !

Salon E-Commerce Paris 2014 Quand des milliers de professionnels de l'e-commerce se réunissent pour parler business, on en ressort la tête pleine de projets comme de potins en tous genres...

Le temps est à nouveau venu où l'univers français de l'e-commerce se retrouve porte de Versailles au salon E-Commerce Paris. Les visiteurs se pressent entre les stands, sur lesquels le commerce connecté a fait son apparition. Hybris a ainsi fait venir les ingénieurs de ses Hybris Labs munichois, qui exposent un prototype pour rayons de supermarché. Sur une application mobile, le client indique ses goûts en matière de vin. Devant lui, s'éclairent les bouteilles susceptibles de lui plaire. Il en soulève une, un écran lui apporte des informations de dégustation et d'accord mets-vins. Côté marchand, un autre écran affiche une série d'analytics. Hybris Labs propose aussi d'utiliser des Google Glass pour optimiser le picking : chaussez-les, vous scannez un code-barres, mettez le produit dans votre chariot et vous dirigez vers l'allée qu'indiquent vos lunettes pour recommencer.

vin
Hybris s'expose © F. Fauconnier-JDN

Quelques beacons plus loin, on parle plutôt recrutement. Comme chez Mirakl, qui embauchera plus de vingt personne d'ici juin 2015, notamment pour les bureaux que vient d'ouvrir à Londres et Boston le spécialiste des marketplaces. Le salon est d'ailleurs le lieu où l'on apprend les derniers mouvements du mercato e-commerce. Ainsi, Chloé Ramade et Séverine Grégoire vont-elles quitter Monshowroom qu'elles avaient revendu à Casino en 2012. Elles passent actuellement la main à Thomas Peyraut, venu de chez Cdiscount. 

Alexandre de Lamarzelle a par ailleurs quitté la direction générale de Rueducommerce, qu'assure désormais Sylvie Latour. Et l'on murmure dans les allées que le site marchand serait en vente... On peut en tout cas imaginer que sa maison-mère, Altarea Cogedim, douée d'un certain talent pour les montages inattendus, cherche à conclure un partenariat avec un grand acteur brick&mortar en déficit de savoir-faire e-commerce...
Partenariat qui rappelle celui d'eMerchant (groupe Pixmania) et de Carrefour, dont un nouveau projet s'apprête à aboutir, puisque le distributeur pourrait lancer en octobre la réservation en magasin de produits non alimentaires avec retrait sous 2 heures. Un vrai défi, lorsque l'on considère la variété des points de vente : adhérents, franchisés... Après près de deux ans de silence, eMerchant pointe d'ailleurs à nouveau le bout de son nez au travers d'un petit stand dénotant probablement son retour à la prospection. Rappelons d'ailleurs que la filiale de délégation e-commerce de Pixmania n'a pas été touchée par le plan social, compte toujours plus de 130 personnes dans ses effectifs et a conservé toutes ses références. Et a, comme beaucoup d'autres, développé de vraies compétences cross-canal.

1 ecp14 broche lolivier
Marc Lolivier (Fevad) en pleine discussion avec Daniel Broche (Boulanger) © F. Fauconnier-JDN

Car ce sujet occupe bien tous les distributeurs que l'on croise sur le salon. Aux commandes de l'e-commerce d'Auchan, Daniel Malouf indique par exemple que 60% des commandes en ligne sont retirées en magasin. "Mieux : 51% des clients qui viennent les récupérer achètent autre chose sur place", ajoute-t-il. Même s'il ne s'agit que d'une baguette, la mécanique des ventes additionnelles est largement enclenchée. Premier à avoir lancé le retrait en magasin en France, Boulanger continue d'étoffer ses services. "Depuis fin août il est possible de commander en ligne jusqu'à 22h et d'être livré et installé le lendemain dès 7h", se réjouit Daniel Broche, son directeur e-commerce depuis avril.
Mais le salon bat encore son plein et entre les ateliers, les plénières... et les apéritifs qu'organisent sur leur stand les plus festifs des exposants, il y a encore fort à faire, à apprendre et à réseauter avant de s'estimer totalement repu. C'est reparti !

1 ecp14 apã©ro2
Lengow offre un verre à ses visiteurs © F. Fauconnier

Autour du même sujet