Le troll e-commerce 2012 est attribué à...

En marge des Favor'i, un vote organisé sur le JDN à l'initiative de Daniel Broche a départagé 5 nominés à la meilleure querelle e-commerce de l'année.

Olivier Bernasson, fondateur et PDG de Pecheur.com, et Marc Schillaci, fondateur et PDG d'Oxatis, sont les heureux récipiendaires d'une récompense désormais très prisée dans l'e-commerce : le "troll e-commercede l'année". Ce prix à vocation humoristique, décerné en marge des Favor'i à l'initiative du fondateur de Discounteo Daniel Broche et d'une poignée de blogueurs, couronne une personne du secteur de la vente en ligne qui a "participé à une discussion ou un débat dans le but de susciter ou de nourrir artificiellement une polémique et plus généralement de perturber l'équilibre de la communauté concernée".

Les deux entrepreneurs remportent le troll e-commerce 2012 pour leur échange musclé sur le thème "Noël sera-t-il une boucherie ?" : la croissance du nombre de sites marchands masque-t-elle un carnage chez les e-commerçants les plus fragiles ? Lire l'interview d'O.Bernasson, la réponse de M.Schillaci, la réponse d'O.Bernasson, puis la 2ème réponse de M.Schillaci. Lors du vote organisé sur le JDN, ils ont obtenu le score indiscutable de 501 voix sur 777 suffrages exprimés.

Très fier de cette distinction, Olivier Bernasson indique auJDN : "Je suis très flatté d'avoir été élu devant certains concurrents qui sont de vrais professionnels du troll. Mais tout le mérite en revient à Marc puisque si, s'agissant de boucherie, j'ai mis le steak dans la poêle, c'est lui qui a jeté l'huile sur le feu. Je remercie aussi chaleureusement Daniel Broche pour le prix de 100 000 euros qu'il a personnellement promis au gagnant."

Dans le plus pur esprit trollesque, Marc Schillaci réplique : "Je suis particulièrement heureux de ce prix qui vient récompenser un échange nourri avec Olivier, qui bien qu'ayant su m'appâter avec cette histoire de boucherie, a su ne pas pousser le bouchon trop loin. Notre victoire m'a toutefois peu surpris car je faisais quand même équipe avec Olivier qui est très fort pour prendre la mouche à défaut de l'utiliser au bout de ses lignes. Merci donc à toutes celles et ceux qui ont voté pour nous. Sens de la répartie, humour, connaissance du sujet et élégance ... le renouveau du Troll à la française en somme. Sans oublier, bien sûr, mes origines italiennes qui me permettent de parler couramment avec les mains, mais ça, c'est moins visible sur le Net. Hâte d'utiliser ces mains pour 'truiter' cette récompense !"

Retrouvez les autres nominés au prix du troll e-commerce 2012,ainsi que l'annonce officielle des résultats et le décompte des votes de la Cocoe-commerce dans le 23ème numéro de Checkout, le podcast e-commerce de Maxime Garrigues, Daniel Broche et Mathilde Le Rouzic.

Blogueur