Visa et Worldline s'associent pour contrer Apple Pay

Quatre banques vont participé à la première phase de tests concernant une application de paiement sans contact.

L'annonce Apple Pay à peine effectuée par Apple, de nombreuses sociétés ont commencé à dévoiler les contours de leur propre solution de paiement. Visa Europe et Worldline, filiale d'Atos, profitent ainsi de l'engouement suscité par l'arrivée de la solution de paiement sans contact d'Apple (un million d'inscrits en trois jours) pour révéler leur propre solution, pour Android. Le fonctionnement est identique à celui d'Apple Pay. Il suffit d'approcher son smartphone d'un terminal de paiement pour régler son achat et avoir téléchargé une application dédiée. Pas de connexion via l'empreinte digitale toutefois mais l'utilisation d'un mot de passe, pour les achats de plus de 20 euros. Les utilisateurs d'un smartphone Android équipé d'une puce NFC pourront donc payer auprès des 350 000 commerçants équipés d'un terminal de paiement sans contact, expliquent les deux sociétés dans leur communiqué d'annonce. 

La solution déployée s'appuie sur une technologie baptisée HCE (Host Card Emulation) qui permet de stocker les données bancaires dans le cloud, et non pas dans la carte Sim du téléphone. "Elles sont transformées en "tokens" par Visa Europe France (aussi appelés jetons à usage limité), qui permettent de réaliser des paiements sans contact sans avoir à utiliser directement les données de la carte elle-même lors de la transaction sans contact", peut-on lire dans le communiqué. "Nous lancerons une première phase de tests avec quatre banques françaises - dont nous ne pouvons pas encore donner le nom - en mars prochain sur quelques milliers de cartes", a confié à "l'Obs", Gérard Nebouy, directeur général de Visa Europe France. Le dispositif pourrait ensuite être généralisé, à partir de l'automne 2015. Les deux partenaires mettent en avant une mise en place rapide pour les banques "en minimisant les impacts dans leurs systèmes d'information. A terme, le service pourra faciliter et sécuriser de nombreux usages, tels que le paiement de titre de transport ou encore des programmes de fidélité".

Moyens de paiement / Apple