Facebook lance de nouveaux outils pour améliorer le reach des éditeurs

Facebook outils médias La plateforme lance de nouvelles fonctionnalités qui doivent permettre de diffuser le bon contenu à la bonne personne.

Alors que ses utilisateurs devenaient fans d'un nombre croissant de pages, le newsfeed de Facebook a été obligé de se muer en outil de curation permettant de faire le tri entre les contenus les plus pertinents pour les fans, tout en préservant un minimum le reach des pages de marques qui avaient parfois dépensé beaucoup pour recruter. Compliqué en effet d'arbitrer entre plusieurs dizaines, voire centaines de pages, qui se battent à un instant T pour apparaître dans le fil d'actualités de l'internaute. Un enjeu d'autant plus crucial que Facebook peut représenter pour certains médias jusqu'à 30 ou 40% de leur trafic.

C'est dans cette perspective que Facebook vient de présenter une série d'outils qui doivent permettre aux pages de s'assurer que les bonnes personnes voient les bons contenus. La plateforme va ainsi permettre aux community managers d'accoler une série de mots-clés à leur publication permettant d'identifier les personnes les plus susceptibles d'être intéressées par le contenu. Ainsi "l'Equipe" pourra-t-elle préciser que sa news relayant la défaite du PSG face à Barcelone sera à envoyer en priorité aux fans du "PSG", de "football" ou de "Zlatan Ibrahimovic". La démarche pourrait néanmoins être fastidieuse pour les pages qui ont un volume de publications important. Les éditeurs joueront sans doute le jeu que si l'option leur permet d'améliorer le peu de reach qui leur reste. En bref, si les premières semaines de test montrent que l'outil permet d'améliorer leur taux d'engagement, ou non.

buzzfeed interest targeting orig sm
Des mots-clés pour cibler par centre d'intérêts. © Facebook

Autre fonctionnalité utile : l'apparition d'une date de péremption au delà de laquelle la publication n'a plus d'intérêt à apparaître. Un vraie plus dans la mesure où, à mesure que l'algorithme de Facebook favorisait la pertinence au détriment de la récence, il n'était pas rare de voir apparaître des publications datant d'un ou deux jours. Des publications qui avaient obtenu un bon taux d'engagement mais qui une fois l'événement dont elle se faisait l'écho était passé (concert, concours, match de foot ou autre) n'avait plus de raison d'être.

Enfin, et c'est peut-être là que réside la véritable innovation, Facebook propose à un nombre limité de médias d'utiliser un outil de "Smart Publishing" leur permettant de publier sur Facebook les contenus qui marchent le mieux sur leur site. "Une fois que vous avez activé la fonctionnalité, les liens les plus partagés depuis votre site seront susceptibles d'apparaître sur le fil d'actualité de vos fans. Ces posts n'apparaîtront pas sur votre page, mais vous aurez accès à une page d'insights et d'analytics qui vous permettra d'en voir les résultats", explique Facebook. Des contenus publiés automatiquement, susceptibles d'apparaître de manière incrémentale. Autrement dit du pain béni pour les médias.

Facebook / LA PLATEFORME