Mobilité : la mode a ses raisons que la raison ignore

Quelles entreprises sont plus Android qu’iOS ? Quelle est l’influence du secteur d’activité sur les choix en matière de mobilité d’entreprise ? Le « dilemme » Dropbox prend-il de l’ampleur ? Voici quelques éléments de réponse.

Une enquête trimestrielle sur la mobilité d’entreprise menée par mon entreprise (Citrix) observe à la loupe les choix et pratiques de nos clients en matière de mobilité.
Les données recueillies et agrégées nous éclairent sur les choix en matière de systèmes d’exploitation, sur les applications déployées, les listes noires et listes blanches applicatives. Le tout à la fois par zone géographique et par secteur d’activité.
Voici donc un petit aperçu de ce que nous avons constaté sur le 4ème trimestre 2012.

Ce à quoi on pouvait s’attendre :

  • iOS est l’OS le plus populaire pour les entreprises. C’est quelque chose que nous savions déjà.
  • Des secteurs comme le commerce de détail ou la restauration, qui impliquent des échanges directs en face à face avec le client, sont très friands d’iOS (et de l’iPad). Là aussi, logique.
  • Les secteurs impliquant activités et services mobiles de terrain ont privilégié Android. Vu les qualités de la plate-forme (faible coût de remplacement, degré de contrôle, ubiquité), ce choix est tout aussi logique.
  • Facebook et Dropbox ont constitué l’essentiel des applications blacklistées. Les risques perçus en termes de perte de productivité et de sécurité des données motivent cette ostracisation, tout particulièrement pour les périphériques délivrés par l’entreprise. 

Ce qui m’a surpris et que l’on attendait moins :

  • Android a fait une percée sur la zone EMEA. Android a connu une croissance de 11% sur un seul trimestre en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. D’après les données recueillies, nous observons que plusieurs entreprises implantées dans cette région ont déployé sur ce dernier trimestre 2012 d’importantes initiatives mobiles basées sur Android. Y a-t-il une évolution plus globale dans ce sens ? Dites moi ce que vous en pensez !
  • Le secteur médical a opté majoritairement pour Android. 85% des périphériques déployés sur nos solutions en mode SaaSpour le compte du secteur de la santé se sont appuyés sur Android. Mais les entreprises de ce secteur avec lesquelles nous avons discuté adoptent iOS comme standard, ce qui semble se contredire. Souvenez-vous cependant que notre étude ne concerne que les services en mode SaaS. La plupart de nos gros clients dans le secteur de la santé ont déployé nos solutions sur site, chez eux, et ceux sont eux qui optent principalement pour iOS aujourd’hui. Les entreprises du secteur médical qui choisissent le cloud sont elles-mêmes très mobiles : ce sont en général des structures de soin à domicile : infirmières libérales, médecins, thérapeutes ou personnels soignants délivrant des soins à domicile à des patients en fin de vie, etc. Il est donc logique que ces structures soient de plus gros utilisateurs de solutions « Services », étant donné la nature extrêmement distribuée de leur activité et le fait que de nombreuses applications mobiles conformes aux obligations légales de confidentialité ont été développées pour la plate-forme Android.
  • Dropbox a figuré en tête de pas mal de listes noires, mais a également été l’une des applications les plus recommandées par les directions informatiques (dans les catalogues applicatifs d’entreprise). Cette double représentation marque bien à la fois l’utilité et les risques posés par ce type de solutions de stockage sur Internet. Les entreprises ont du mal à s'y retrouver. Beaucoup de nos clients nous ont parlé du « dilemme Dropbox », et la plupart d’entre eux s’accordent à dire que s’il existait une solution de partage de données aussi flexible mais suffisamment sécurisée pour l’entreprise, les utilisateurs l’adopteraient aussitôt.

Voila l’essentiel des enseignements à tirer de ce que nous avons observé sur notre cloud. Vous pouvez consulter ici l’étude complète

Et vous ? Que trouvez-vous surprenant ? Quelles évolutions entrevoyez-vous pour le prochain trimestre ? A vos commentaires…

Autour du même sujet