iOS 7 : 10 choses à retenir pour les designers

La nouvelle version de l’OS d’Apple sera sur le marché à l’automne. Elle se caractérise par une importante évolution des guidelines design, en actualisant les valeurs qui ont fait son succès : simplicité, intuitivité, place de l’utilisateur. Qu’est-ce que les designers d’applications doivent en retenir ?

Adopter le nouveau design iOS7, devient-il un passage obligé pour les éditeurs ?

Revue en 10 points concrets pour ceux qui n’ont pas eu le temps de lire les guidelines Apple …
1. utiliser tout l’écran

Exploiter toute la surface de l’écran pour une valorisation maximale du contenu.
En retravaillant les marges et les cadres, les applications peuvent s’installer de bord à bord.
La nouvelle version de l’application météo d’Apple illustre ce propos, avec un affichage direct des conditions actuelles, et suffisamment de place pour les tendances par heure sur la largeur de l’écran.sans perte d’espace.

2. jouer la transparence

C’est un des changements les plus frappants d’iOS 7. De nombreux éléments d’interface sont désormais translucides, laissant deviner le contenu qui se trouve derrière. La status bar devient transparente, alors que la barre de navigation, la tab bar, le clavier et d’autres contrôleurs sont translucides. Une astuce pour donner des éléments de contexte à l’utilisateur et laisser comprendre que plus de contenu est disponible.

3. utiliser beaucoup de blanc …

Apple veut donner de l’air aux applications tout en améliorant la clarté et la simplicité d’usage. Les espaces blancs permettent de mettre en relief les fonctions et contenus importants, et d’installer une atmosphère calme et tranquille.

4. … tout en jouant avec la couleur

La couleur est un code visuel essentiel pour installer l’identité d’une application, mettre en avant des contenus clés ou désigner les élément interactifs d’une page. Pour simplifier le travail des développeurs, la teinte peut devenir une propriété de chaque vue de l’application, voire de l’application elle-même avec iOS7 ! Concrètement, cette facilité va permettre d’appliquer simplement une couleur aux différents composants d’une page, éléments de navigation et d’interaction, sans avoir à intervenir sur chacun d’eux. Une façon simple et rapide de skinner les interfaces, et pourquoi pas de laisser ce choix aux utilisateurs.

5. laisser tomber les bordures

Finies les bordures et la matière sur les boutons ! Portés par la nouveauté il y a quelques années, les boutons façon Apple ont fini par devenir franchement dépassés. C’est désormais la typo et la couleur qui désignent les zones d’interaction, comme Windows Phone le propose déjà depuis WP7. Une évolution qui apporte de la légèreté et de la lumière aux interfaces, mais qui conduira à retravailler les applications existantes pour suivre la tendance. 

6. utiliser la typo dynamique !

iOS 7 introduit un système de typo dynamique qui permet d’assurer la lisibilité des textes à toutes les tailles. Grâce à cette possibilité, les développeurs peuvent laisser la main au système, qui ajustera automatiquement la graisse, les espacements, et les interlignes en fonction de la taille de texte choisie par l’utilisateur. Les styles de texte apparaissent également, permettant de définir simplement des niveaux hiérarchiques de titre, contenu, ou note. Des possibilités qui trouveront un intérêt immédiat pour l’affichage des contenus dynamiques.

7. des composants natifs new look

Boutons, switches, listes, pickers, pop-up, … les composants natifs changent de look avec l’arrivée d’iOS 7. Attention, les dimensions des composants changent aussi. Il ne suffira donc pas de procéder à une simple substitution, mais de revoir l’équilibre des pages avec ces nouveaux éléments et de procéder aux ajustements nécessaires.

8. fini les splashscreens !

Ce n’est pas une nouveauté d’iOS 7, mais la réaffirmation d’une pratique souvent oubliée. Apple recommande à nouveau d’éviter tant que possible splashscreens et autres écrans d’accueil afin de présenter aux utilisateurs les contenus qu’ils attendent le plus rapidement possible. Un conseil pas inutile pour convaincre de nouveaux clients par nature zappeurs. 

9. opter pour une transition sans effort …

Si votre application n’utilise que des composants natifs Apple, il est probable que la transition vers iOS 7 soit indolore. Vérifiez simplement que les nouveaux composants s’intègrent sans effets de bord. Dans les autres cas, ce sera à vous de décider si vos interfaces actuelles pourront tenir leur rang face au nouveau style installé par Apple.
Si vous pensez qu'il est opportun de donner un coup de jeune à votre application, appliquez les check lists préparées par Apple à l'attention des éditeurs. Certaines modifications sont obligatoires, d'autres sont souhaitables mais facultatives. 
 

10. … ou tout remettre à plat ?

Par des changements multiples et diffus, iOS 7 modifie au total sensiblement l’expérience utilisateur.
Si les apps développées pour iOS 6 continueront à fonctionner sous la nouvelle version de l’OS, Apple encourage les designers à profiter de cette évolution pour repenser la façon dont leurs applications scénarisent leurs usages et fonctions clés.

Une opportunité pour les éditeurs de redynamiser l'expérience utilisateur, faire vivre leur marque, et rester à la page.

Autour du même sujet