Google, Yahoo et Microsoft … Le combat s’intensifie sur tous les fronts !

En ce début d'année, les mouvements stratégiques en vue de détrôner le roi Google s’intensifient. Vous avez raté les dernières péripéties des poids lourds du digital ? Voici un rapide état des lieux des offensives de nos amis les moteurs de recherche majeurs sur la planète Terre.

Google conforterait-il ses positions avant de monétiser ?

Android a réussi une percée fabuleuse, là où peu de monde l’imaginait. Sur le 3ème trimestre 2013, Android était effectivement installé sur plus de 80 % des mobiles.
Il ne reste à Google « plus qu’à » monétiser cette belle audience. Si Android progresse considérablement, Apple continue à se tailler la part du Lion avec près de 56 % des profits du marché des applications mobiles pour seulement 12 % de parts de marché (Sources Forbes).
N’oublions pas que le 1er modèle de rémunération de Google est la publicité. Avec de telles parts de marché, il est évident que Google va
(encore ?!) pouvoir dicter les règles du jeu sur mobile.

Et du côté des navigateurs  ?

Chrome parvient également à dépasser Internet Explorer & Firefox avec près de 30% des utilisateurs tout device confondu (source : Bousier.com)

 Une domination Google qui s’accélère ?

La domination de Google n’en finit plus. En plus de proposer des services (Google Apps, Hang out …) à un rythme soutenu, allié à une capacité d’innovation forte, Google investit dans des secteurs dans lequel on ne l’attend pas. Citons ici UBER, le service de chauffeur … 
A première vue, Uber n’a pas grand chose à voir avec le moteur de recherche… Mais à y réfléchir de plus près, la corrélation avec une innovation majeure de Google récente, la Google Car (voiture sans conducteur), semble prometteuse. On peut se laisser prendre à rêver de voir débarquer en quelques minutes une belle berline Google, qui nous emmènera où l’on souhaite - et pourquoi pas consommer un peu de pub durant le trajet ?

Là où Google se bagarre

Pour sortir un peu des chiffres et parier sur l’avenir, nous pouvons nous attendre à un joli chahut entre Google vs Amazon pour savoir qui remportera le combat des requêtes à vocation transactionnelles. (Mutations du numérique).
Et gardons un œil sur le rapport entre Google vs Criteo, pour savoir si Google mettra des bâtons dans les roues du Français, prince du retargeting, avec un droit de péage
.

Y’a pas que Google dans la vie…. Y’a…Yahoo aussi !

Avec un chiffre d'affaires de 5 Milliards de dollars en 2013 (10 fois moins que Google) et de plus en plus d’acquisitions au compteur, on peut dire que Yahoo table (et relativement rapidement) sur ces nouvelles technologies.
Tendance confirmée par Marissa Mayer de Yahoo, qui lors du CES de Las Vegas, a présenté les nouvelles orientations stratégiques du portail pour 2014. 

Au menu de 2014 : 
  • Le mobile : comme le dit Erwan Cario sur Libération : « il n’y a pas d’acteur majeur de l’économie numérique qui peut décider de se passer des 2 milliards de mobinautes d’aujourd’hui et surtout des nouveau venus attendus dans les 3 ans à venir estimés à 1,8 Milliard ». La PDG de Yahoo a profité de l’occasion pour mentionner le rachat d’Aviate  qui a pour but de proposer sur Android (si, si …) des applications qui évoluent en fonction du moment de la journée (très proche du fonctionnement de Google Now
  • La publicité : Hormis la rationalisation des plateformes, pas de grandes nouveautés de ce côté-là. Peut-être l’apparition de posts sponsorisés suite au rachat de Tumblr ?
  • Côté portail : Véritable support de la force de frappe de Yahoo, deux nouveautés au programme : une chaine Food et une autre tech. A suivre.

Et Microsoft dans tout ça ?

Du côté du mobile, quelques changements apparaissent. Les nouveaux Windows phones Nokia, bien que toujours difficiles à vendre, peinent toujours à convaincre. Bien que, avouons-le, ceux qui ont « osé le pari » sont satisfaits. Microsoft souffre encore de cette image « menu démarrer ». Saluons toutefois, le très bon axe pris par Nokia qui tente de percer le marché des fans de photos avec fun Nokia Lumia 1020 et son capteur à 41M pixels, une aubaine alors que nombreux étaient ceux qui avaient enterrés Nokia !
Mais
Microsoft joue sur un autre terrain que les autres n’occupent que très peu. La TV ! S’il est évident que des mouvements sont en cours sur ce terrain, la communication est principalement orientée autour de Netflix (qui devrait bien arriver un jour en France ?) et d’Amazon. Google, quant à lui, place ses pièces tout d’abord depuis You Tube avec des chaines très qualitatives et un Chromecast, petit device, qui rend n’importe quelle TV  connectée à tout type de matériel (ordinateurs, tablettes, mobiles toutes marques) pour seulement 35 $.
Mais Mic
rosoft avec la Xbox One veut se positionner en tant que media center à l’inverse de Sony, qui sur un marché similaire, se positionne pour les pure gamers.
Microsoft, s’il y parvient aura réussi à faire d’un pierre plusieurs coups :

1.   Outrepasser les opérateurs télécom et leurs box, pas toujours au top de l’expérience utilisateurs

2.   Capter des requêtes réalisées sur TV et sous de nouvelles formes : classique avec un clavier, vocales directement depuis son canapé 

3.   Faciliter l’accès aux contenus : une fois au cœur de la maison, les contenus pourront être accessibles plus facilement, VOD, chaines payantes, publicités, contenus et bien entendu gaming … de belles perspectives pour Microsoft. 

L’année 2014 s’annonce clairement riche, dynamique et connectée ! 

Microsoft / Google