Le jour où l'iPhone a tout révolutionné

Au cours d’un MacWorld, organisé à San Francisco il y a 7 ans, Steve Jobs a présenté le premier iPhone et, a ainsi révolutionné le marché avec un outil qui a, aujourd’hui encore, un impact monumental sur le monde des affaires et notre vie privée.

Jusqu’à ce moment, un téléphone mobile était uniquement un téléphone qui permettait de passer des appels et d’écrire des SMS.
D’où l’engouement, provoqué par l’iPhone et les générations suivantes de Smartphones Android et Windows, des consommateurs et des entreprises qui ont cherchés à mettre la main sur les derniers modèles de ces appareils; ce qui a parallèlement considérablement changé la manière d’appréhender les téléphones mobiles et les ordinateurs portables.

L’adoption des Smartphones a été incroyablement rapide

En 2008, il y avait plus d’appareils connectés que de personnes sur Terre. En 2020, on estime qu’il y aura 50 milliards d’appareils - soit environ 6 par personne.
Il est difficile de se souvenir de la révolution provoquée par l’iPhone. Ainsi, nous ne réalisons pas toujours que notre Smartphone permet à la fois de téléphoner, d’écouter de la musique, de consulter nos e-mails et de surfer sur le web, tout cela avec appareil qui tient dans la paume de la main. Nous disposons désormais d’un ordinateur puissant qui tient dans notre poche, facile à utiliser et que nous utilisons d’ailleurs, partout où nous allons, à la maison, en vacances et au travail.
Alors bien évidemment, l’arrivée de l’iPhone a également changé la manière dont les éditeurs ont du gérer les réseaux, avec un énorme impact sur la sécurité des entreprises. Cet impact a d’ailleurs augmenté avec le passage aux ordinateurs portables depuis les ordinateurs de bureau, puis avec l’adoption rapide des tablettes et la révolution provoquée par le BYOD (Bring Your Own Device).
Malheureusement pour de nombreuses entreprises, les périphériques mobiles des employés qui accèdent aux données de l’entreprise sont généralement en dehors du contrôle du service informatique.
Par conséquent, il peut être difficile d’identifier les informations de ces outils qui composent l’environnement IT de l’entreprise (même les informations les plus basiques tels que le nombre et le type d’appareils utilisés, ainsi que les systèmes d’exploitation et les applications).
Alors que les Smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables sont en train de devenir nos outils de travail au quotidien, en permettant un gain de productivité, le BYOD augmente le risque de sécurité du réseau et des données de l’entreprise.

IPhone