Trois façons d’utiliser les données des mobiles pour un meilleur marketing

La richesse des données collectées auprès des utilisateurs mobiles peut être une véritable mine pour les campagnes promotionnelles des marques.

Voici trois façons d’utiliser la richesse des données collectées auprès des acheteurs sur mobile pour améliorer la stratégie marketing mobile des marques, et comment ces données peuvent être employées pour réaliser des campagnes marketing réellement personnalisées et ciblées en direction de cette audience.
La richesse des données collectées auprès des utilisateurs mobiles peut être une véritable mine pour les campagnes promotionnelles des marques.
Les technologies utilisées par le m-commerce évoluent rapidement, et il en est de même pour les moyens mis à disposition des marketeurs pour atteindre les adeptes du shopping sur mobile.
Mais avec la croissance accélérée du m-commerce et des m-paiements, l’optimisation des campagnes marketing pour ce nouveau canal est devenue une priorité pour les marques.

Parmi tous les canaux digitaux, le mobile est de loin celui qui croît le plus vite

En France, le m-commerce est même devenu en 2013 le principal levier de croissance du commerce digital dans son ensemble. Les ventes de ce canal ont quintuplé en trois ans, et se sont encore accrues de 103 % en 2013, pour atteindre 11 % du chiffre d’affaires total des e-marchands.
Pour capter cette nouvelle catégorie de consommateurs, les marques doivent comprendre comment la cibler au mieux via des applications mobiles, le web mobile et les réseaux sociaux.
Voici trois façons d’utiliser la richesse des données collectées auprès des acheteurs sur mobile pour améliorer la stratégie marketing mobile des marques, et comment ces données peuvent être employées pour réaliser des campagnes marketing réellement personnalisées et ciblées en direction de cette audience.

Utiliser les données collectées sur les clients pour adapter sa stratégie mobile

Les acheteurs sur mobile offrent aux marques une grande quantité d’informations. L’analyse du comportement des visiteurs fournit une variété de données qui aident à mesurer leur niveau d’adoption du mobile, leur degré d’engagement et l’efficacité globale des campagnes marketing et du design du site web.
Les analytics fournissent des informations sur les téléchargements, l’activité sur le web mobile, la consommation de vidéos, le lieu et les spécificités du terminal utilisé. Ces données quantifiables peuvent alors être utilisées pour optimiser les campagnes et améliorer les campagnes utilisateur.
Compte tenu de la richesse des informations que les mobiles peuvent fournir, y compris des données de géolocalisation en déplacement, les marques ont là une opportunité en or de personnaliser leurs campagnes. L’ère du big data a pour conséquence que les entreprises ont désormais accès à un énorme volume d’informations sur leurs clients qu’elles peuvent – et devraient – utiliser pour offrir à ces derniers une expérience personnalisée sur tous les canaux.

Personnaliser l’expérience utilisateur et relier le offline et le online

Jusqu’à présent, la personnalisation impliquait habituellement l’utilisation d’informations connues sur le profil du client et des données historiques. Ce qui manquait était la capacité de combiner ces facteurs avec des informations en temps réel telles que la navigation du visiteur dans l’instant, le terminal qu’il utilise, sa localisation exacte et sa position dans le cycle d’achat.
Réunir ensemble tous ces facteurs est appelé personnalisation contextuelle. Elle permet aux marque de délivrer des expériences pertinentes et ciblées à un client basées sur ses besoins spécifiques au moment présent – en d’autres termes, de donner au client ce qu’il veut, quand il le veut et où il le veut.
Le canal mobile donne aux marques l’opportunité unique de cibler leurs clients avec des messages personnalisés en temps réel lorsqu’ils sont en train de naviguer sur le web dans le magasin ou dans des points de vente à proximité.
La personnalisation contextuelle est également le catalyseur d’innovations nouvelles qui permettent aux enseignes de relier le monde en ligne avec le monde ‘réel’ des points de vente. Imaginez si vous connaissiez ce que vous clients veulent avant de rentrer dans votre magasin – leurs habitudes d’achat, ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aiment pas, et leurs achats précédents – et pouviez alors utiliser ces informations pour influencer leur expérience dans le magasin.
C’est ce que la personnalisation contextuelle, combinée avec de nouvelles technologies telles que iBeacon d’Apple, permet de faire – utiliser les comportements en ligne connus des consommateurs pour accroître les ventes en magasin.
Les interactions digitales entre les consommateurs et les enseignes ayant de plus en plus d’influence sur les achats en magasin, il est essentiel d’exploiter au mieux les informations provenant du digital pour relier définitivement entre eux le monde du digital avec celui des points de vente. Le mobile est au cœur de ces nouveaux développements.

Utiliser le mobile comme une plate-forme de marketing par e-mail

Les opportunités générées par le commerce mobile ne s’arrêtent pas lorsque votre client se déconnecte, mais cela ne veut pas dire non plus que celui-ci acceptera de recevoir des informations sur son smartphone à n’importe quelle heure de la journée.
Par exemple, vous pouvez vous attendre à beaucoup plus de vues sur ordinateur de votre campagne d’e-mailing durant la journée, lorsque la plupart des gens sont à leur travail. Ceci a tendance à basculer vers une utilisation intensive des smartphones en fin d’après-midi, spécialement durant les jours de semaine. Dans la soirée, les comportements évoluent vers l’adoption de tablettes dans le cadre de l’utilisation de deux écrans – regarder la télévision tout en utilisant une tablette.
Toutefois, certaines études montrent que les consommateurs regardent différents types de programmes au cours de la soirée, et ceci représente une opportunité réelle pour les marques.
Typiquement, les téléspectateurs ont tendance à regarder des programmes plus divertissants en début de soirée avant de passer à des émissions plus sérieuses, faisant appel à la réflexion, en fin de soirée.
Si un marketeur peut identifier quand sa cible est en mode ‘divertissement’ et donc plus disposée à regarder deux écrans simultanément, TV + tablette, il peut alors optimiser ses campagnes promotionnelles sur mobile. Il ne s’agit pas d’une coïncidence si les débuts de soirée sont un créneau plutôt favorable pour le shopping en ligne, et les marketeurs ont tout intérêt à optimiser leur stratégie de communication en fonction de ces facteurs.
En revanche, les débuts de matinée ne sont certainement pas une période favorable pour vendre des produits en ligne. Les études sur l’utilisation des mobiles montrent qu’au réveil les consommateurs sont plus enclins à consulter leurs e-mails professionnels, à aller sur Facebook pour lire les messages de leurs amis, à regarder les actualités ou à jouer à Angry Birds avant de prendre une douche.
Les marketeurs auront plus intérêt à contacter leur cible durant son déplacement domicile travail, car les mobiles sont un excellent dérivatif à la monotonie des transports en commun.
Dans un monde envahi par la technologie, où les accès Internet sont quasiment disponibles partout, atteindre le consommateur multicanal n’est plus une énigme comme c’était le cas auparavant.
Le nouveau défi, tout aussi difficile sinon plus que le précédent, est d’offrir à l’utilisateur la meilleure expérience mobile possible. Et si vous pouvez trouver et mettre en œuvre la bonne stratégie mobile, les bénéfices peuvent être substantiels.

Autour du même sujet