Apple Watch : il est l’heure de repenser sa stratégie marketing

Suite à l’annonce d’Apple début mars, les commentaires ne se sont pas fait attendre quant à l’avenir du tout dernier produit de la marque à la pomme.

Généralement, les prévisions ont porté sur les applications destinées au grand public et leur impact sur les consommateurs, mais je considère que la présence massive de professionnels du marketing au Mobile World Congress est la preuve de l’intérêt grandissant que suscite l’Apple Watch en tant que plateforme marketing.

 

Dès qu’un appareil connecté inclut des fonctionnalités de  mesure d’activité ou de paiement, les responsables marketing y voient une valeur ajoutée. En tant que professionnelle du marketing ayant une certaine expérience des technologies mobiles et de la grande distribution, j’aimerais expliquer ce qui, à mon sens, rend la montre connectée d’Apple aussi séduisante d’un point de vue marketing.

 

Tout revendeur disposant d’une présence en ligne connaît bien le « marketing à la performance » et l’importance des annonces publicitaires personnalisées pour stimuler les ventes. En voici un exemple simple : un consommateur s’intéresse à une paire de chaussures sur un site marchand, voit ce même article apparaître le lendemain dans une annonce ciblée et clique ensuite jusqu’à la page de paiement où il finalise son achat.

 

Cet exemple implique l’utilisation d’un appareil connecté capable de surfer sur le Web pour faire des achats au moyen d’une appli ou d’un navigateur. Sur la base de ces critères, l’Apple Watch ne tient pas vraiment la route en tant que canal de marketing numérique viable.

 

Bien sûr, comme pour tout nouveau produit, le véritable potentiel de la montre connectée d’Apple réside dans des usages que nous commençons tout juste à identifier.

 

La fonction de paiement révolutionnaire de cette montre constitue selon moi le potentiel le plus important de l’Apple Watch sur le plan marketing. Imaginez qu’après avoir recherché sa paire de chaussures comme expliqué dans l’exemple précédant, notre consommateur reçoive une publicité géolocalisée directement sur sa montre connectée au moment-même où il passe devant un magasin. Il aurait alors la possibilité de « scanner » la montre pour acheter ladite paire de chaussures, en bénéficiant peut-être même d’une réduction intégrée dans la publicité.

 

Dans ce scénario, le déplacement physique du consommateur se substitue à la navigation en ligne, et la montre devient un mécanisme de paiement numérique. Les professionnels du marketing de détail pourraient alors observer comment une publicité numérique influe directement sur un comportement physique — une véritable révolution aux implications majeures.

 

À ce jour, les initiatives de marketing numériques et physiques ont coexisté dans des univers distincts. Si les stratégies se recoupent abondamment, il est difficile de savoir concrètement comment les unes affectent les autres.

 

Cependant, avec une technologie comme celle de l’Apple Watch, capable d’effectuer des paiements dans des lieux physiques tout en permettant un suivi précis de l’action des consommateurs, , il est à présent possible d’appliquer les stratégies de ciblage personnalisé déjà utilisées en ligne dans le monde réel.

 

Outre l’avantage de fonctionner comme une version physique de la publicité personnalisée, cette approche fournit aux professionnels du marketing une multitude de données qu’ils pourront utiliser pour peaufiner leurs futures démarches marketing. Comprendre comment et pourquoi les consommateurs réagissent à une annonce publicitaire donnée est pratiquement aussi important que les résultats effectivement enregistrés par la campagne proprement dite.

 

Tandis qu’ils réfléchissent aux implications des balises électroniques, des iBeacons, et autres technologies de géolocalisation, les professionnels du marketing ne doivent pas perdre de vue que ces techniques ne permettent toujours pas de savoir si les publicités poussent effectivement les consommateurs à l’achat.


Un appareil comme l'Apple Watch dispose du potentiel pour débloquer le parcours d'achat complet du consommateur, permettant aux revendeurs d'attribuer les achats en magasin aux publicités numériques. Cette avancée suffit à elle seule pour révolutionner la façon dont les détaillants gagnent des clients et les fidélisent, mais les plus grands avantages restent encore à découvrir.

Apple Watch