iPhone 7 : prix, nouveautés, commande...

Le nouvel iPhone 7 est sorti le 16 septembre. Les ventes n'atteindraient toutefois pas le niveau du record établi par l'iPhone 6S.

[Mis à jour le 26 octobre 2016 à 8h46]  Apple a vendu près de 45,5 millions d'IPhone ce trimestre. Une baisse donc par rapport à l'année dernière à la même période, marquée notamment aux US et en Chine. La firme à la pomme dit pourtant avoir livré plus d'iPhone 7 que prévus. Selon  des estimations GFK, les ventes seraient en baisse de 20 à 25% par rapport à l'année dernière. Le spécialiste chinois, Ming-Chi Kuo., se veut plus optimiste et annonce qu'Apple devrait écouler autour de 70 millions de mobiles avant la fin de l'année,. Un ratio qui reste toutefois en deçà ds 74,8 millions d'iPhone 6S et 6S Plus plus vendus l'année dernière. En cause, des ruptures de stock très rapides. 

Ming-Chi Kuo affirme par ailleurs que 30 à 35 % des précommandes d'iPhone 7 passées dans le monde concernaient la nouvelle finition noir de jais. Un ratio qui monterait même à 45-50 % en Chine.

  • Date de sortie : 16 septembre 2016
  • Prix : entre 769 et 1129 euros selon les versions qui vont de 32 à 256 GB. 
  • Couleurs : noir brillant (jet black), noir mat, or, argent et or rosé. 
  • Taille : 4,7 et 5,5 pouces
  • Caractéristiques : puce A10 Fusion, prise Lightning, Force Touch pour le bouton Home, double capteur photo, pour l'iPhone 7 Plus, écouteurs blue-tooth baptisés AirPods...
    La keynote d'Apple, le 7 septembre. © iPhone

     

Sortie de l'iPhone 7

Les pré-commandes des iPhone 7 et 7 Plus ont débuté le 9 septembre. Les livraisons le 16 septembre. Ils seront dans un premier temps disponibles dans 28 pays. Et dans 30 autres, une semaine plus tard. Les Airpods, les écouteurs sans fil, ne seront, eux, à la vente que fin octobre. 

L'iPhone 7 s'offre des débuts en fanfare. Les niveaux de précommades enregistrés sont "supérieurs à ceux de l'iPhone 6S" selon les premiers résultats des opérateurs télécoms et spécialistes de la grande distribution révélés par le Figaro.  Et comme pour l'iPhone 6S, les consommateurs vont devoir faire preuve de patience, les stocks d'Apple étant limité. Il faudra prévoir entre deux et trois semaines d'attente avant de recevoir son précieux smartphone. 

Prix de l'iPhone 7

Les iPhone 7 et iPhone 7 Plus seront disponible dans des versions 32, 128 et 256 GB. Plus de version 16 GB donc. Même constat pour l'iPhone 6S Plus qui ne sera plus proposé que dans des versions 32 et 128 GB. L'iPhone 7 sera vendu à partir de 769 euros (649 dollars) dans sa version 32 GB, jusqu'à 989 euros pour sa version 128 GB. L'iPhone 7 Plus sera lui vendu à partir de 909 euros (749 dollars) dans la version 32 GB. Il vous en coûtera 1 129 euros pour mettre la main sur la version 256 GB. Les AirPods sont proposés en supplément à 179 euros (149 dollars).

Autre solution pour se procurer l'un des smartphones, passer par un opérateur qui proposent des tarifs avantageux lorsque l'achat s'accompagne de la souscription à un nouvel abonnement. L'iPhone 7 est ainsi disponible à partir de 29,99 euros chez SFR, 199,90 euros chez Bouygues Telecom et 179,90 euros chez Orange.

 

Commande iPhone 7

Les iPhone 7 et iPhone 7 Plus sont disponibles sur l'Apple Store. Autre solution, passer par les boutiques des opérateurs. Parmi eux, Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free mobile. Certains e-commerçants comme Boulanger ou la Fnac le proposent également. 

 

Fiche technique de l'iPhone 7

Les versions 7 et 7 Plus sont proposés dans des formats de 4,7 pouces pour le premier, 5,5 pouces pour le second. Pas d'iPhone Pro donc comme l'annonçait le site chinois Weibo.

Le contenu du coffre Apple. © Apple
  • La puce A10 : La nouvelle puce de l'iPhone 7 sera baptisée A10 Fusion. Elle sera 40% plus rapide que l'A9, deux fois plus rapide que l'A8. Elle embarque un processeur quadri-coeur. Deux sont ultra performants (40% plus rapides que ceux de l'iPhone 6S). Les deux autres jouent la carte de l'efficacité, ne fonctionnant qu'à un cinquième de leur puissance pour préserver la batterie. La carte graphique est elle 240 fois plus rapide que celle de l'iPhone d'origine.  La production de ce processeur A10 n'a pas été révélée. Elle pourrait être pour la toute première fois confiée en exclusivité au fabricant TSMC, Samsung étant cette-fois ci délaissé. Objectif de TSMC sur cette puce : permettre à l'iPhone de préserver son autonomie en dépit d'un processeur plus puissant. Le fabricant devra donc tâcher d'en optimiser les performances thermiques. Il a en tout cas mis les bouchées doubles en ce qui concerne les investissements pour fournir une puce à la finesse de gravure de seulement 10 nm. Une épaisseur qui va permettre au fabricant de placer beaucoup plus de transistors sur une même surface et ainsi booster la puissance du processeur. Le fabricant a par ailleurs prévu de doubler sa production pour pouvoir gérer les chaînes de fabrication des processeurs A9 et A10, révélait Digitmes
  • Un double capteur photo pour l'iPhone 7 Plus : l'information révélée par Bloomberg est donc confirmée avec un smartphone qui embarquera un double capteur photo de 12 megapixels dans sa version la plus large. L'un en grand angle, l'autre en téléobjectif. De quoi permettre aux utilisateurs de zoomer d'un simple tap sur la photo qu'ils ont prises, en préservant une qualité de prise de vue inégalée. Un moyen pour l'appareil de prendre des photos plus brillantes et plus détaillées. Rappelons que, selon la chaîne américaine CBS, ce sont pas moins de 800 personnes qui s'affairent au développement d'un appareil qui est lui même constitué de près de 200 pièces et fait partie de quelques unes des composantes clés de l'attractivité de l'iPhone 7. 

     

  • Un seul capteur photo pour l'iPhone 7 : il sera équipé d'un capteur de 12 megapixels, 60% plus rapide. Apple a fait de gros efforts sur la stabilisation d'image. Le flash a également été revu. L'appareil aura également une camera Facetime HD  de 7 megapixels devant. 
  • Des écouteurs connectés via la prise Lightning : le blog japonais Macotakara avait révélé qu'Apple avaitdécidé d'abandonner la prise casque 3,5 mm pour adopter son connecteur propriétaire Lightning. Un moyen de perdre 1 millimètre d'épaisseur par rapport à la version 6S. Il avait vu juste. Une décision qui risque de faire débat, les fabricants d'écouteurs étant encore rares à adopter ce standard de connexion. Soucieux de les ménager, Apple a toutefois sorti un adapteur prise jack qui sera intégré au pack iPhone. Deux marques, Sony et Philips viennent quoi qu'il en soit de dévoiler les premiers casques audio dotés d'une prise Lightning compatible avec l'iPhone 7. Sony présente son casque MDR1ADAC/S Premium, qui est commercialisé 398 dollars sur Amazon. Philips propose quant à lui son casque Fidelio Premium M2L/27 au tarif de 299,99 dollars toujours sur Amazon. 
  • Des écouteurs bluetooth baptisé AirPods : autre rumeur avérée, l'arrivée des écouteurs Bluetooth avec l'iPhone 7. Le constructeur avait fait une demande pour déposer la marque AirPods et comme annoncé par 9to5Mac, il s'agit bel et bien d'écouteurs totalement sans fils. Des capteurs détectent que les écouteurs sont bien incrustées dans vos oreilles... et ne lancent la musique qu'à ce moment là. Il est possible d'activer Siri d'un double-tap. Les écouteurs auront une autonomie de 5 heures et un chargeur permettra d'ajouter 24 heures d'écoute en plus. Ces Airpods coûteront 179 euros (149 dollars). 

     

  • Deux haut-parleurs : l'iPhone 7 aura deux haut-parleurs, un en haut et un en bas. Ils seront deux fois plus puissants. Comme attendu, les écouteurs d'Apple se connecteront à l'appareil via la prise Lightning. Mais un adaptateur permettra aux plus "old school" de continuer à utiliser leurs anciens écouteurs. 
  • Une étanchéité à toute épreuve : l'étanchéité du smartphone était une préoccupation majeure pour Apple qui s'était vu accorder un nouveau brevet par l'US Patent and Trademark Office, décrivant un système d'"expulsion de liquide depuis un orifice". Il s'agissait notamment de détecter puis rejeter l'eau située à l'intérieur des cavités acoustiques telles que le haut parleur ou le micro, en faisant varier leurs charges de surface. Ce mécanisme permettant à l'Iphone de gagner sensiblement en étanchéité. 
  • Le bouton Home remplacé par la technologie Force Touch : c'était une des rumeurs les plus persistantes, elle est avérée. Apple a fait disparaître le bouton Home physique et fait en sorte que l'écran couvre la totalité de l'appareil, en substituant au bouton Home la technologie Force Touch qui a fait son apparition avec l'arrivée des derniers smartphones de la marque à la pomme. La surface ce bouton Touch ID ne bouge plus, mais le moteur Taptic donne l'impression d'un clic, comme sur le trackpad des MacBook
  • La batterie, quand à elle, est la plus puissante de l'histoire de l'iPhone. Une heure d'autonomie de plus que celle de l'iPhone 6S Plus. Deux heures de plus que celle de l'iPhone 6S. L'écran est pourtant 25% plus brillant que celui de son prédécesseur. 
  • Pas de Li-Fi pour remplacer le Wi-fi : Un développeur avait dévoilé sur Twitter une capture d'écran de lignes de code d'iOS 9.1 témoignant de l'intégration probable du Li-Fi (Light Fidelity) dans les prochains smartphones de la marque à la pomme. Cette technologie de communication sans fil est basée sur l'utilisation de la lumière visible, là où le Wi-Fi transite via la partie radio du spectre électromagnétique. De quoi permettre de multiplier la rapidité du débit par 10 par rapport au Wi-Fi classique. Aucune annonce à ce sujet pourtant.
  • Pas de smart connector pour recharger l'iPhone sans branchement. Le site japonais Mac Otakara affirmait qu'Apple avait l'intention d'intégrer au sein du prochain iPhone la grande innovation de l'iPad Pro, le Smart Connector. Présents sur la tablette, trois embouts permettent de connecter le clavier d'Apple, le Smart Keyboard, en mettant les deux parties en contact. Les échanges de données et d'énergie permettent à l'iPad d'alimenter l'accessoire. Inutile donc de le recharger continuellement. Selon le site japonais, les trois embouts devaient être présents sur la façade arrière du smartphone pour en faire un système de recharge rapide du smartphone, sans branchement. Fausse route. 

Enjeux pour Apple

L'iPhone est devenu au fil des ans la cheville ouvrière de la rentabilité d'Apple. 62,5% de son chiffre d'affaires provenait ainsi des ventes d'iPhone lors du dernier trimestre de son exercice clos à la fin septembre 20115. La firme à la pomme avait écoulé pas moins de 48 millions d'unités sur la période. Une performance bien évidemment boostée par la sortie de son iPhone 6S, en témoigne les 13 millions d'exemplaires vendus le week-end de sa sortie

Apple vient toutefois d'essuyer sa première déception au début de l'année 2016 avec des ventes d'iPhone en recul de 16% sur un an, vient d'annoncer la société. La firme à la pomme a ainsi écoulé 51,9 millions exemplaires de son smartphone iconique entre janvier et mars 2016, soit 10 millions de moins qu'à la même période un an plus tôt. Pour ne rien arranger, son bénéfice net a chuté de 22% et son chiffre d'affaires de 13%. 

 

iPhone 6 SE

Pas d''IPhone 6 SE donc. Voila qui tord le cou à l'annonce du Wall Street Journal qui expliquait qu'Apple pourrait ne pas procéder à de changement significatif côté design. Le site 9to5mac se faisait aussi le relais d'une vidéo qui met côte à côté le prétendu iPhone 7 et son prédécesseur. Il faudra donc sans doute attendre le printemps prochain pour voir apparaître une version 6 SE. 

iPhone SE

Apple avait dévoilé le 21 mars 2016 lors d'une keynote une version compacte de son smartphone, avec un écran 4 pouces, baptisée iPhone SE. Ce dernier embarque un processeur A9 de 64 bits qui le rend aussi puissant que l'iPhone 6S, une caméra de 12 megapixels qui lui permet de capturer des vidéos au format 4K et une batterie "optimisée". Pas de fonctionnalité 3D Touch au contraire de l'iPhone 6S mais une compatibilité Apple Pay qui permettra à ses détenteurs de payer au sein des points de ventes partenaires du programme.

L'iPhone SE sera proposé dans quatre coloris. © Apple

De quoi en faire "le smartphone au format 4 pouces le plus puissant qui ait jamais existé", avait annoncé Tim Cook et une nouvelle porte d'entrée vers Apple pour ceux qui ne se retrouvent pas dans les formats 4,7 et 5,5 pouces des iPhone 6S et 6S Plus. Soit une part significative de la population. "Ce sont 30 millions d'iPhone 4 pouces qui ont été vendus l'année dernière", avait rappelé Tim Cook au passage.

L'iPhone SE serait "50% plus rapide que l'iPhone 5S". Disponible en pré-commande dès le 24 mars et dans les Apple Stores à partir du 31 mars, l'iPhone SE sera proposé à 399 dollars dans sa version 16 GB et 499 dollars pour la version 64 GB. Mauvaise surprise toutefois pour les Français, il sera proposé entre 489 et 589 euros dans l'Hexagone. Des tarifs qui restent compétitifs comparés à ceux de l'iPhone 6S, dont le prix oscille entre 749 et 969 euros selon les versions. Fin mai, l'iPhone SE devrait être disponible dans 100 pays.

A lire également sur le JDN :

 

 

A lire également sur L'Internaute :

iPhone 7 : prix, date de sortie, fonctionnalités... Toutes les fuites sur le prochain smartphone d'Apple

Apple / IPhone 7