Avec Android M, Google veut créer l'OS automobile standard de demain

Google conçoit actuellement un système d'exploitation pour automobiles qui mettrait à profit les données du véhicule et se connecterait à Internet sans smartphone.

Google prépare un système d'exploitation pour automobiles baptisé Android M, qui aura vocation à être pré-installé en série dans les voitures, rapporte Reuters. Alors que pour accéder à Internet, Android Auto (comme CarPlay d'Apple) nécessite de brancher un smartphone sur un équipement compatible accompagné d'un écran encastré, Android M se connectera directement aux réseaux mobiles et fournira aux conducteurs l'environnement et l'écosystème Android.

En embarquant l'OS nativement dans les voitures, Google sera également très bien placé pour multiplier les opportunités de monétisation. Il accèdera aux données du véhicule, telles que le GPS, la climatisation, la jauge à essence et autres capteurs, ce qui lui permettra d'apporter des services propres à l'automobile ainsi que de pousser des recommandations, y compris publicitaires. Car dès que le conducteur mettra le contact, Android M et ses services se lanceront. Pourquoi ne pas, alors, proposer sur Google Maps une station-service partenaire lorsque l'OS détecte que le niveau d'essence est bas ?

Le lancement de ce système d'exploitation automobile n'est cependant pas pour demain matin. Reuters évoque une durée d'une année au moins avant l'arrivée d'Android M. Mais s'il rencontre le succès, il fera de Google un composant de la voiture plutôt qu'un simple accessoire optionnel. De quoi devenir l'OS standard des fonctionnalités de conduite et de divertissement des véhicules. A condition bien sûr de convaincre les constructeurs de lui accorder cette place de choix, l'un des principaux défis que devra relever Google pour s'imposer.

Google / Android