Google Glass : Google suspend les ventes, mais promet leur retour

L'objectif a toujours été de recueillir des avis auprès des testeurs, justifie Google. Tony Fadell, le père de l'iPod, aura pour tâche de penser une version plus grand public.

Stupeur dans la Silicon Valley alors que Google vient d'annoncer l'arrêt de la vente des Google Glass et du programme Explorer qui pilote leur développement au 19 janvier prochain. Nul aveu d'échec dans cette décision, rassure Google dans une note de blog. Il s'agit de repenser un modèle qui, commercialisé 1 500 dollars, n'a pas su trouver son public dans sa forme actuelle et n'a même jamais bénéficié d'une commercialisation à grande échelle. "Vous commencerez à voir de nouvelles versions de Glass quand elles seront prêtes (pour l'instant, interdiction de regarder)", explique la firme de Mountain View. Concrètement, il se serait toujours agi de recueillir l'avis des premiers testeurs concernant cette nouvelle technologie pour concevoir par la suite de meilleures versions de l'appareil, plus "mass market".

Pour piloter la future version de son modèle de lunettes connectées, Google va faire appel à l'inventeur de l'iPod, Tony Fadell, qui a rejoint ses rangs au moment du rachat du spécialiste des thermostats intelligents, Nest. Les équipes de Glass vont donc quitter le laboratoire de Google X vont être dans cette perspective placée sous la responsabilité de celui qui devra relever plusieurs défis parmi lesquels la nécessité de rendre plus glamour un produit qui a toujours été jugé peu esthétique et l'obligation de trouver de véritables usages à ce "gadget".

Google / Blog