Comment se lancer dans le m-commerce Ce qui est transposable directement du site Web

En fonction de l'objectif qu'il a fixé à son application ou à son site mobile, le marchand va peut-être devoir décider s'il transpose l'ensemble des références de son catalogue ou non.

 

site mobile de nespresso
Site mobile de Nespresso © DR

"Prenons le cas extrême d'un vépéciste, qui travaille uniquement sur catalogue, explique Damien Bousson. Le parc français d'ordinateurs est suffisamment large pour avoir facilement accès à Internet et jamais la navigation ne sera aussi confortable sur mobile. Transposer tout le catalogue sur mobile me paraît donc inutile" Ceci serait encore plus vrai dans le cas d'enseignes brick and mortar : "Pourquoi transposer tout le catalogue de Marionnaud alors qu'il y en a toujours un à moins de 30 mètres ?" Mieux vaut proposer un service pour commander à nouveau le dernier panier acheté. D'autant plus si l'enseigne préfère avoir ses clients en magasin pour leur vendre autre chose.

 

Rue du Commerce a pour sa part choisi de rendre consultable sur mobile l'ensemble de ses références. "D'abord, ce n'est pas si difficile que ça : cela dépend beaucoup de la technologie utilisée, juge Thomas Meudec. Ensuite, si l'on veut se servir du service mobile comme d'un comparateur, il faut que toutes les offres soient disponibles. Par contre, pas question d'enfiler des kilomètres de produits : on navigue grâce à un moteur de recherche et on ne se déplace que verticalement dans l'arborescence." Il est ensuite possible d'ajouter le produit à un panier. Alors, soit le panier est envoyé par e-mail où un simple clic permet de générer un panier Web, soit le consommateur est mis en contact avec un conseiller avant-vente, avec qui il finalise la transaction par téléphone. A ce service s'ajoute la possibilité de créer des alertes sur les disponibilités ou la baisse des prix, d'envoyer sa sélection à un ami... La transaction sur mobile sera lancée début 2010.

 

Pour ce qui concerne les aspects gestion client, logistique, service après-vente, etc., la seule véritable difficulté de la création d'une application ou d'un site mobile consiste à synchroniser le compte client mobile avec son compte Web. "Mais ce n'est pas difficile à réaliser, car tout est déjà préparé du côté du site, relativise Vincent Frattaroli. On s'appuie sur une mécanique déjà en place, il est donc 10 à 20 fois moins cher de porter son site Internet sur le mobile que de le créer".

 

Mobilité / M commerce