Assurer la longévité de son application mobile Renouveler son audience sans perdre les fidèles

Travailler la durée de vie d'une application passe également par la sollicitation de nouveaux utilisateurs au-delà du lancement ou le renouvellement de l'intérêt de l'audience déjà touchée. Pour Alexandre Doumith, "les mises à jour d'applications permettent surtout de fidéliser les utilisateurs déjà actifs", même si, de façon plus marginale, elles offrent également la possibilité de reprendre contact avec une audience devenue inactive. Les mises à jour, manuelles la plupart du temps (Android propose des mises à jour manuelles et automatiques), nécessitent en effet une validation de la part de l'utilisateur. De quoi se rappeler au bon souvenir de l'utilisateur : au bout d'un mois d'existence, seuls 20 % des utilisateurs ayant téléchargé une application continuent à l'utiliser.


Selon Renaud Ménérat, une mise à jour importante doit par ailleurs s'accompagner d'une communication en dehors du store d'applications. Dans l'App Store, les téléchargements de mises à jour influeraient notamment sur la visibilité des applications dans les classements. Une opération de communication permettrait donc d'amplifier ce gain de visibilité. Cette campagne de communication peut souvent se limiter à une notification push ou à une alerte affichée à l'ouverture de l'application, voire une campagne de publicité mobile. Dans ce dernier cas, il n'est pas nécessaire de communiquer sur la mise à jour en elle-même, mais plutôt sur le service offert par l'application en général.


Jouer – temporairement ou non - sur le prix d'une application permet également de toucher une nouvelle audience attirée par une baisse de prix voire un passage à la gratuité d'une application qu'elle n'aurait pas achetée avant. Certains grands éditeurs de jeux sur mobile ont notamment pris l'habitude de baisser à 0,79 euro le prix de leurs titres phares à l'approche des congés d'été et des fêtes de fin d'année afin d'accroître leur visibilité sur ces périodes, propices au téléchargement d'applis payantes. "Baisser le prix d'une application offre une visibilité d'autant plus intéressante que les smartphones connaissent une forte croissance de leur taux de pénétration dans la population. Il y a donc constamment de nouveaux mobinautes à séduire", affirme Renaud Ménérat.

Telecoms 2.0