Le fondateur d'Inside.com s'attaque aux Buzzfeed, Business Insider et consorts

Inside.com application news Jason Calacanis veut faire le ménage dans un secteur, les news sur mobile, qu'il estime pollué par des logiques d'acquisition d'audience à tout prix

Jason Calacanis est un homme qui ne manque pas de suite dans les idées. L'ambition du fondateur d'Inside.com, une application de curation d'articles de presse est de faire le ménage dans un secteur, les news sur mobile, qu'il estime pollué par des logiques d'acquisition d'audience à tout prix. "Nous pensons que l'un des principaux problèmes aujourd'hui concernant l'univers mobile est le manque de fond, avec l'abus par des médias tels que BuzzFeed, Business Insider et d'autres de titres racoleurs et de link-baiting", a ainsi fustigé Jason Calacanis. 

Les équipes d'Inside.com (15 personnes) produisent ainsi un millier d'histoires d'environ 300 caractères, chaque jour, qu'ils répartissent dans des catégories telles que "technologie" ou "business". L'accent est mis sur les contenus les plus originaux et pertinents, un système de liste blanche et liste noire, permet d'identifier les médias qui figurent parmi les bons et les mauvais élèves. Les médias sélectionnés sont mis en avant via un lien en bas de l'histoire, permettant d'en savoir plus. Un service que l'on pourrait trouver plutôt semblable à ce que propose déjà des acteurs comme Flipboard, Circas ou encore Feedly. "Personne n'a atteint la taille critique ou n'a trouvé le bon format", balaye Jason Calacanis.

Jason Calacanis n'a pas la prétention de vouloir créer un nouveau média, se défendant de vouloir que l'utilisateur passe le plus de temps possible sur son application. "Nous voulons être le point de départ, pas la destination", explique-t-il, précisant que "nous ne faisons pas de journalisme et nous n'en ferons jamais" (lire : Inside.com veut rentrer dans le top 10 des sites américains).  Et le web entrepreneur, qui a notamment investi dans Uber, ne semble pas plus pressé de monétiser son application. Il confirme toutefois vouloir faire du native advertising, "dans un an ou deux". Un peu à l'image des Twitter Ads, l'annonceur pourrait diffuser une bannière pub dans une thématique ou un mot clé spécifique. 

inside my feed
Exemple d'une histoire sur Inside.com © Capture d'écran

Acquisition / Buzzfeed