Le 33 700 permettra de signaler les arnaques au 'ping call'

Un an et demi après la mise en place du numéro court 33 700 pour signaler le spam par SMS, le gouvernement et les opérateurs mettent en place, au même numéro, une plate-forme de signalement pour lutter contre le spam vocal, ou 'ping call'. Une arnaque qui revient à appeler un numéro, laisser sonner une fois, en espérant que l'abonné piégé rappelle à ce numéro, qui est bien entendu surtaxé. De son côté, l'essor du spam par SMS semble enrayé, si l'on en croit la Fédération des télécoms, qui fait état de 787 000 appels d'usagers et de 790 numéros fermés depuis le lancement de la plate-forme.

Spam