P2P : six mois de prison avec sursis pour un internaute

Un internaute ayant téléchargé via P2P 7.400 fichiers musicaux, plus de 800 films et 300 jeux vidéo a été condamné mardi 10 janvier par le tribunal correctionnel de Saint-Quentin à six mois de prison avec sursis et 1.000 euros de dommages et intérêts à chacun des trois syndicats professionnnels lésés. Un verdict plutôt clément puisque l'internaute pouvait encourir une amende située entre 26.000 et 700.000 euros.

Annonces Google