Apple n'a payé que 1,9% d'impôt sur les sociétés à l'étranger

Sur son dernier exercice, l'impôt sur les sociétés payé par Apple hors USA ne pesait que 1,9% de ses bénéfices avant-impôt. Même en Irlande, le taux officiel est de 12,5%.

Apple a payé moins de 2% de taxes sur ses bénéfices réalisés en dehors des Etats-Unis, à en juger par un document déposé par la firme auprès de la SEC, le régulateur boursier américain, révèle la BBC. Sur son exercice clôt le 29 septembre, Apple a versé 713 millions de dollars d'impôt sur les sociétés, à rapporter à des bénéfices avant-impôt de 36,8 milliards de dollars, soit un taux de 1,9%. L'an dernier, ce taux d'imposition à l'étranger était de 2,5%.

En Europe, Apple opère la majeure partie de ses activités depuis une filiale installée en Irlande, où les taxes sur les sociétés sont parmi les plus basses du Vieux Continent. Toutefois, l'impôt sur les sociétés y est tout de même de 12,5%. Les multinationales parvenant à payer bien moins que le taux d'imposition officiel ont généralement recours à des paradis fiscaux. Ce qui ne signifie pas que les méthodes mises en place par Apple pour minimiser ses impôts soient illégales.

Apple / Paradis fiscaux