Ces entreprises du Web ont dit non aux milliards Vente-privée a éconduit les avances d'Amazon

vente-privée a refusé l'offre de rachat d'amazon
Vente-privée a refusé l'offre de rachat d'Amazon © Photomontage JDN/Fotolia/Irochka

Jacques-Antoine Granjon, le PDG de Vente-privée le confesse bien volontiers : pas un jour ne passe sans qu'une offre de rachat ne lui soit faite. La réussite de Vente-privée dans le secteur des ventes événementielles a en effet aiguisé de nombreux appétits, parmi lesquels ceux d'Amazon ou d'eBay, qui se sont intéressés au français. En vain, le PDG de Vente-privée ne cesse de répéter que son entreprise n'est pas à vendre et qu'il a encore beaucoup de choses à accomplir. "Vu le succès de Vente-privée, il est normal qu'Amazon ou d'autres s'y intéressent", affirme-t-il.

Amazon / Vente privee.com