Easyflirt drague les investisseurs en vue de son IPO

Le site de rencontres s'apprête à céder 30 % de son capital pour accueillir d'autres investisseurs. Objectif : préparer l'introduction en Bourse de la société pour la fin de l'année 2009.

Easyflirt.com prépare son IPO. Les fondateurs du service de rencontres ont procédé le 20 juin dernier à une cession de 20% du capital auprès du fonds d'investissements familial Pochinvest. Une seconde cession de 10 % est en cours de finalisation auprès de quatre investisseurs privés. Cyril Vermeulen, ancien directeur général délégué de Aufeminin.com et Jean-Charles Mathey, ancien président du directoire de NRJ entreront à cette occasion au capital. Les fondateurs conserveront les 70 % restants.

Objectif : réaliser l'introduction en Bourse de la société pour la fin de l'année 2009. "Ces deux opérations vont nous permettre de bénéficier de compétences d'investisseurs sérieux, qui ont déjà vécu une IPO et qui pourront nous aider à préparer celle d'Easyflirt", explique Aymeric Léger, directeur général de la société. Les quatre fondateurs du service espèrent également montrer ainsi qu'ils bénéficient de la confiance de personnalités reconnues.

Créé en 2001 sous le nom d'Easyrencontre (l'entreprise a adopté le nom d'Easyflirt en 2006 pour préparer son internationalisation), la start-up a misé sur la vente de son service en marque blanche pour attirer un grand nombre de membres. Elle revendique aujourd'hui plus de 12,5 millions de membres dont 60 % résidant en France. Easyflirt gère en France les services de rencontres des sites des revues Entrevue, Guts, iFrance, ainsi que de plus de 10 000 autres partenaires actifs, comme Rencontre.net.

Spécialisé sur les rencontres sans engagement, Easyflirt cherche aujourd'hui à donner une image plus lisse de sa marque, notamment pour développer son audience (1,7 million de visiteurs uniques en juin selon Nielsen//Netratings et 34 millions de pages vues avec publicité selon Médiamétrie eStat). "Depuis deux ans, nous travaillons à proposer un service de rencontres plus sérieuses. Nous souhaitons ainsi pouvoir toucher l'ensemble des internautes, quelle que soit leur motivations", précise Aymeric Léger.

La plate-forme propose notamment un service de chat vidéo par webcam, un service de messagerie instantanée, une boutique érotique, ainsi que SpeedFlirt, une version en ligne de speed dating. Elle dispose déjà d'une déclinaison sur mobile. Dernière innovation en date, le lancement de EasyMag, une partie dédiée aux contenus rédactionnels sur l'amour. Easyflirt espère ainsi développer la part de la publicité dans son chiffre d'affaires (moins de 5 % actuellement), encore majoritairement généré par les abonnements des membres.
Présent également en Belgique, Suisse, Allemagne, Italie, Espagne et au Royaume-Uni, EasyFlirt souhaite également s'implanter sur des marchés plus secondaires que sont le Portugal et les Pays-Bas. La plate-forme veut également renforcer sa présence en Italie, où elle revendique la seconde place du marché derrière Meetic. Au cours du premier semestre 2008 Easyflirt a réalisé un chiffre d'affaires de 8,5 millions d'euros. Pour 2008, le site prévoit un excédent brut d'exploitation de 4,5 millions d'euros.

IPO / Chiffre d'affaires